La Gazette de la grande ile

Assassinat de Zahid Raza : Lié à la disparition du vol MH370 ?

Publié le 06 septembre 2017

Une semaine après, aucune information ne filtre des forces de l’ordre à la suite de l’assassinat de Zahid Raza, propriétaire des magasins Z&Z Center et consul honoraire de Malaisie à Madagascar. C’est de la lointaine Australie qu’on reçoit un écho de cet assassinat en pleine rue. C’est précisément une hypothèse de Blain Gibson, le chercheur indépendant des débris du Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines qui a disparu le 8 mars 2014 avec 239 personnes à son bord.

Mercredi dernier, le journal Perth Now a rapporté les déclarations de M. Gibson qui craignait pour sa vie après avoir reçu des menaces de mort. Ces menaces, ajoute le chercheur, seraient liées au projet de remettre à la Malaisie les débris du Boeing 777qu’il a trouvés à Madagascar.

Depuis la disparition de l’appareil, ce chercheur privé américain s’est investi pour essayer de creuser le mystère. Ainsi, il a sillonné les îles de l’Océan Indien et les côtes est-africaines avant de venir à Madagascar où lui et son équipe ont ramassé un certain nombre d’objets censés être des débris de l’appareil disparu. C’était il y a à peine un mois.

D’après Blaine Gibson, les menaces de mort dont il fait l’objet seraient d’autant plus à prendre très au sérieux qu’elles surviennent au moment où Zahid Raza, à qui on devait remettre les débris, se fait assassiner. « Pour la protection des personnes impliquées, nous avons décidé de ne pas rendre ce rapport public avant que les débris ne soient livrés en toute sécurité à la Malaisie », a ajouté M. Gibson. « Selon l’accord entre les deux pays, les débris sont censés être collectés par Zahid Raza et livrés par messagerie en Malaisie « . « Les débris sont actuellement aux mains des autorités de Madagascar, et de nouvelles dispositions doivent être prises pour qu’elles soient transmises à la Malaisie »

Un des membres du groupe du chercheur américain, Victor Iannello, a par ailleurs déclaré à Perth Now: «Ce qui rend d’autant plus suspect le lien entre le vol MH370 et Zahid Raza est que la mort de ce dernier survient au moment où M. Raza devrait visiter le ministère malgache des Transports, prendre possession des pièces supplémentaires récupérées et les livrer en Malaisie « . Qui plus est, selon Iannello, «l’assassinat de M. Raza (de nationalité malgache et française) a connu un silence formidable de la Malaisie et de la France, malgré ses liens avec ces deux pays».

L’assassinat de Zahid Zara aurait-il un lien avec le mystère du vol MH730 ? Ce dont on est sûr est que ce meurtre en pleine rue ne sera jamais élucidé tant que le système et les responsables de sécurité ne changent pas. Aussi bien en brousse qu’en ville, les attaques à mains armées avec souvent, sinon systématiquement mort d’hommes par balles se multiplient de jour en jour, mais les forces de l’ordre n’ont que peu ou prou arrêté quelques individus sans que les enquêtes aillent plus loin. Et pourtant les fusils d’assaut russes Kalachnikov ou AK47 chinois utilisés les bandits ne peuvent provenir officiellement que des soutes des forces de sécurité de l’Etat qui en sont les détentrices exclusives. Corporatisme ou corruption, les forces de sécurité sont manifestement incapables d’enrayer ce problème d’insécurité généralisée qui frappe le pays. Et pourtant, le meurtre de Zahid Raza révèle qu’à Madagascar, il existe malheureusement des tueurs à gages qu’on peut solliciter pour on ne sait combien pour tuer n’importe qui. Nos dirigeants en particulier et les différents responsables ne sont-ils pas conscients de cette situation qui est une menace permanente pour tous les Malgaches, mais surtout contre ceux qui sont visibles, économiquement et politiquement.

Sa

Lire aussi