La Gazette de la grande ile

Evasion à Tsiafahy : Les cinq détenus courent toujours

Publié le 23 octobre 2017

Cinq détenus classés dangereux se sont évadés de la maison d’incarcération  de Tsiafahy dans la nuit de samedi à dimanche. Il paraîtrait que ces détenus ont profité de l’obscurité lors d’une panne d’électricité pour creuser un tunnel et ainsi se frayer un chemin pour se faire la malle. A noter que l’un d’eux a été un chercheur de saphir, donc habile en matière de creusement. Le délestage crée donc du souci tant au niveau de la société que dans le monde carcéral. A ce sujet, les habitants d’Itaosy ont maintes fois manifesté en raison des coupures d’électricité à répétition. Notons que quatre parmi les fuyards font partie d’un réseau de bandits ayant fait des attaques à mains armées. Ce sont : Razafitsalama Soloniaina né le 28 Mars 1989 à Ambohibary Manjakandriana domicilié à Ikianja Ambohimangakely, Randriamalala Toky Fenosetra Safidy né le 29 Septembre 1992 à Ankorondrano résidant dans le quartier même, Andriamparany David Rolland né le 02 décembre 1992 à Befelatanana habitant à Anosipatrana, Rajoelina Christian Tanteraka né le 20 Mars 1986 à Analamahitsy résidant à Manjakaray et le cinquième Randrianarimanana dit Ratelo né le 15 décembre 1992, domicilié à Bongabe Ambatotsipihina Antanifotsy. Ces cinq individus évadés de la prison de haute sécurité malgache de Tsiafahy courent toujours et font l’objet d’un avis de recherche. La majorité des centres pénitentiaires de Madagascar sont en présence de surpopulation et Tsiafahy n’y fait pas exception. Le centre en question héberge actuellement plus d’un millier de prisonniers pour une capacité d’à peine 400 places normalement. L’état des infrastructures de la majorité des prisons est également déplorable, d’où les cas d’évasion assez récurrents dans la Grande Ile.

Jean Riana

Lire aussi