La Gazette de la grande ile

Village d’Ampasindava : désertion des villageois en raison de l’insécurité

Publié le 23 octobre 2017

L’insécurité est actuellement un quotidien incontournable dans la vie de chacun et ce au niveau national, tant dans le milieu rural qu’urbain. Dans le milieu rural, c’est le vol de bovidés qui fait rage et les villageois sont dans un total désarroi face à cela. A l’exemple d’Ambatofinandrahana où les attaques des dahalo ont lieu au quotidien. Le village d’Ampasindava à Tsaratanàna est aussi à plaindre car en raison de l’insécurité qui fait rage dans les lieux, les villageois désertent  leurs habitats pour chercher refuge dans les autres villages. Rappelons que le 28 septembre dernier, le village en question a été attaqué par des dizaines de dahalo. Les bandits ont réussi à emporter des centaines de zébus lors de l’attaque. Il y a eu des pertes de vie à déplorer suite aux altercations entre les dahalo et les éléments de la gendarmerie nationale, appuyés par des fokonolona lors des poursuites engagées. Face à cette insécurité, un grand nombre des habitants ont déserté des lieux de peur que les dahalo ne reviennent pour un nouvel assaut. Les villageois refusent de rentrer chez eux jusqu’à ce jour en l’attente d’un quelconque apaisement de la situation. Les forces de l’ordre ont encore du pain sur la planche dans la lutte contre l’insécurité car les dahalo sont tout aussi équipés qu’eux en matière d’armement lourd. Puis, ils n’ont rien à perdre.

Jean Riana

Lire aussi