La Gazette de la grande ile

Enseignement supérieur

Publié le 24 octobre 2017

La suspension des cours maintenue

Cette fois-ci, ce ne sont ni les crises politiques, ni les grèves des enseignants, des étudiants, ou du personnel administratif et technique qui ferment les portes des universités malgaches. A cause de la peste, les cours sont toujours suspendus dans les universités publiques de Madagascar. La décision s’applique aussi aux universités privées dans toutes les régions déclarées pesteuses. Et ce jusqu’à nouvel ordre.
Cette mesure a été prise il y a de cela trois semaines, et s’applique encore aujourd’hui. Encore une fois, il s’agit d’une mesure de prévention avec la peste qui sévit. « Les données épidémiologiques publiées par le ministère de la Santé publique indiquent que les malades admis dans les centres de santé guérissent. Cependant, la courbe des nouveaux cas (suspects+probables) ne montre pas suffisamment de fléchissement ». Autrement dit, le risque de transmission est toujours élevé. Les rassemblements de masse sont toujours à éviter. La suspension des cours est donc toujours maintenue jusqu’à présent. A l’université d’Antananarivo par exemple, la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines vient de repousser les examens d’entrée en première année qui devaient se tenir cette semaine. Les délais d’inscription ont également été prorogés pour tous les nouveaux étudiants.

Nomena E.

Lire aussi