La Gazette de la grande ile

Mesures contre la peste

Publié le 25 octobre 2017

Beaucoup reste encore à faire

Comme l’a avoué le premier ministre, beaucoup reste encore à faire dans l’éradication de la maladie. C’est la raison de l’appel du gouvernement au royaume marocain qui affiche toujours sa fraternité envers son « pays frère ».

« Une cartographie est déjà mise en place concernant la situation de l’épidémie dans le pays », affirme Olivier Mahafaly Rasolonandrasana, le chef du gouvernement. C’est à partir de cette cartographie que les médicaments et équipements récemment acheminés dans la capitale seront répartis et en fonction de la situation de chaque localité, poursuit-il. Une organisation composée de techniciens du ministère de la Santé et de porte-paroles de la primature a été mise en place pour la conduite de l’opération de répartition des médicaments, selon encore le premier ministre.

 

Heureusement que la Grande Ile n’est pas seule dans ce combat et suite à l’appel à l’encontre du royaume du Maroc, celui-ci a répondu dans l’urgence. La remise officielle du don a été effectuée hier. Composé de médicaments et d’équipements médicaux aux normes de l’OMS, le don est plus qu’apprécié vu que la situation est loin d’être maîtrisée. L’envoi de celui-ci s’inscrit également dans la tradition de solidarité qui anime le peuple et le roi marocain, affirme Mohammed Benjilany, l’ambassadeur du Maroc à Madagascar. Rappelons que le don n’est pas des moindres et s’élève à 34 tonnes aux normes de l’OMS dans ce genre de cas.

 

Annie N.

Lire aussi