La Gazette de la grande ile

Prix du riz : la rétention de stock dénoncée

Publié le 25 octobre 2017

Toujours instable en ce moment, le vire-voltage du prix du riz serait dû à une rétention de stock de cette denrée. Les grossistes en charge d’écouler le produit sur le marché local ont une fois encore été accusés par le ministre du commerce, lundi dernier. D’après une descente faite à Toamasina, où les cargaisons de riz arrivent par bateau, des opérateurs cacheraient jusqu’à 4 000 à 5 000 tonnes de riz à chaque débarquement. Ils sont réprimandés par de simples amendes, selon les informations. Environ 5 000 à 7 000 tonnes arrivent dans les ports malgaches chaque semaine. Une importation massive qui est d’ailleurs très élevée par rapport aux années précédentes. Quant au « vary gasy » non importé dont le prix plafonne aussi, le ministère n’a pas de réponse précise à présenter.

 

Bref, un contrôle régulier s’impose dans le secteur. Quelles que soient les entités à l’origine de cette hausse de prix, les responsables ministériels ou les grossistes, c’est toujours la population qui en souffre. Le tonnage d’importation pour cette semaine a débarqué dans la nuit du dimanche à Nosy Be. Le prix du riz devrait maintenant se tenir entre 420 et 450 ar le« kapoaka ».

 

Nomena E.

Lire aussi