La Gazette de la grande ile

Internes qualifiants des hôpitaux

Publié le 27 octobre 2017

Ils réclament plus d’indemnités

Les internes qualifiants des hôpitaux de la Grande île réclament plus d’indemnités comme des indemnités de risque ou encore davantage d’indemnités de garde. Force est de souligner que ces internes ne perçoivent que 1 200 ariary d’indemnités de garde par jour. Ils réclament également avoir droit aux kits de protection par rapport à l’épidémie de peste. Ils sont les premiers à traiter ces malades, mais ne jouissent pas de ces kits. A noter que l’Union européenne a décidé d’allouer 480 000 euros (1,7 milliard d’ariary) pour contribuer aux efforts des autorités malgaches et de leurs partenaires pour lutter contre l’épidémie de peste qui affecte actuellement le pays. Sur les 480 000 euros alloués par l’Union européenne, 180 000 euros ont été débloqués par la Direction Générale du Développement et de la Coopération internationale (DG DEVCO) via la Délégation de l’Union européenne à Madagascar. Cet appui couvrira 6 régions à savoir Atsinanana, Boeny, Vakinankaratra, Analanjirofo, Menabe et SAVA, et permettra de doter les Centres de Traitement de la Peste en matériels médicaux (brancards, sacs mortuaires, tentes pour l’isolement des espaces, thermomètres…) et en médicaments, mais également d’équiper les centres de traitement et les points de contrôle en matériels de protection individuelle. Jusqu’ici aucun résultat concret n’a été aperçu face à la lutte contre la peste, malgré le financement des étrangers. La santé de la population malgache est encore mise en jeu. Plusieurs personnes se demandent même que l’Etat essaie d’atteindre un grand nombre de victimes de la peste pour obtenir des aides. Les personnes atteintes de la maladie continuent d’augmenter et le nombre de décès a déjà dépassé la centaine. La majorité des citoyens malgaches vivent toujours dans l’angoisse jusqu’à présent, à cause de la non maîtrise de la situation par les dirigeants.

 

Nandrianina

Lire aussi