La Gazette de la grande ile

Lutte contre la peste : la prudence est de mise

Publié le 27 octobre 2017

L’épidémie de peste continue de créer un vent de panique au sein de la société à l’heure actuelle. C’est une épidémie qui ressurgit régulièrement à Madagascar depuis 1980. Il faut dire que la Grande Ile est régulièrement pointée du doigt pour son insalubrité. Il a fallu la présence de peste pour que la question d’hygiène et d’assainissement ait été prise en considération comme il se doit. On a pu observer différentes communes et fokontany se bouger pour un grand nettoyage. La prudence est de mise dans la lutte contre l’épidémie de peste. Les conséquences engendrées par la peste se fait de plus en plus ressentir. A l’exemple du secteur touristique qui enregistre 10% d’annulations pour le tourisme d’affaires, et 15% pour le loisir. La Maurice a même pris une certaine mesure face à la peste et préfère éviter les risques. Un couloir spécial a été aménagé à l’aéroport de Plaisance afin de limiter le contact entre les passagers venant de la Grande Ile et ceux d’autres destinations. En effet, les autorités mauriciennes ont pris de nombreuses mesures face à la propagation de la peste à Madagascar. Maurice n’est pas en tort en misant sur la sûreté car si notre pays avait fait pareil et miser bien avant l’heure sur les actions préventives, l’épidémie n’aurait pas pris une telle ampleur. Rappelons que le nombre de décès à l’heure actuelle a déjà largement dépassé la barre des 100 morts toute peste confondue dont la majorité est décédée de la peste pulmonaire étant donné qu’elle possède une évolution rapide. Le nombre de patients guéris de la peste depuis le 1 août se chiffre à pas moins de 881. La lutte montre une quelconque progression, mais ce n’est guère l’heure de se croiser les bras car les risques de propagation reste encore élevés.

 

Jean Riana

Lire aussi