La Gazette de la grande ile

Politique monétaire

Publié le 27 octobre 2017

Nécessité du soutien à la croissance et maintien de la stabilité des prix

 

En 2016 et 2017, la politique monétaire continue de favoriser la relance économique tout en veillant maîtriser l’inflation. Dans cette perspective, la Banque centrale prévoit de renforcer son autonomie dans la gestion de la politique monétaire et de change, ainsi que le rôle du taux directeur dans la relance des investissements. Cette politique devrait permettre à l’économie de mieux s’ajuster aux chocs extérieurs. L’inflation devrait être maintenue prudemment, relative à la stabilité des cours du pétrole sur le marché international et d’une politique budgétaire adéquate. L’édition 2016 de Perspective économique en Afrique note que le taux de l’inflation a atteint 8% en 2015, son niveau le plus élevé depuis 2011. Cette hausse a été provoquée par l’augmentation des prix des produits locaux, des biens importés et de l’énergie. La hausse des prix des produits alimentaires a cependant moins accentuée, en particulier pour le cas de riz, principale denrée de consommation de la population, dont le cours est resté stable sur le marché international. Cette même source indique que la politique monétaire s’est traduite par un recours à la Banque centrale pour financer le déficit budgétaire et par une croissance du crédit au secteur privé. Par conséquent, la masse monétaire au sens large s’est sensiblement accrue, de 9.8% en 2014 puis de près de 11% en 2015. Malgré cette accélération, les conditions de liquidité sont paradoxalement devenues plus restrictives pour la majorité des banques, particulièrement en raison notamment de mesures prises par la Banque centrale pour abaisser, à la fois le taux de réserves obligatoires, de 15% à 13% et le taux directeur de 9.5% à 8.7%, son premier ajustement depuis 2004. Pour la politique de change, la Banque centrale a maintenu un régime de change flottant, dont les taux sont déterminés quotidiennement sur le marché interbancaire de devises.

 

Recueillis par Malalanirina

Lire aussi