La Gazette de la grande ile

Problèmes d’énergie : les Français proposent…

Publié le 27 octobre 2017

Le miracle pour résoudre une bonne fois pour toutes les problèmes liés au secteur énergétique de Madagascar ne s’est toujours pas produit, 3 ans et demi après les promesses présidentielles. Coupures quotidiennes et autres disfonctionnements accompagnent toujours un accès à l’électricité qui reste d’ailleurs faible : 12 % en milieu urbain et 5% en milieu rural. « D’abord, Madagascar doit augmenter sa production en ayant recours aux énergies renouvelables (eau, solaire, biomasse, ou même éolienne). Puis, il faut investir dans les réseaux de transport et de distribution de la production », recommande Eric Noïtakis, conseiller économique et chef du service économique de l’ambassade de France à Madagascar. Il s’est exprimé hier en attendant la tenue d’un séminaire sur le sujet. Une trentaine d’entreprises françaises œuvrant dans le domaine va en effet se réunir prochainement pour proposer leurs services aux autorités de la Grande Ile. Celles-ci promettent d’être présentes à cette demande de rencontre. Malgré tout, le monopole de la distribution d’énergie électrique à Madagascar est toujours entre les mains de la Jirama jusqu’à présent. Accorder plus de place au secteur privé pourra-t-il changer les choses ?

 

Le séminaire sur « les solutions de l’expertise française aux problèmes énergétiques à
Madagascar » va se tenir les 9 et 10 novembre à Antananarivo.

 

Nomena E.

Lire aussi