La Gazette de la grande ile

Agenda de développement

Publié le 30 octobre 2017

Aucun objectif atteint

Madagascar figure parmi les pays n’ayant pas atteint les OMD. Le niveau de pauvreté est élevé affectant 71,5% de la population et les indicateurs de développement humain et de gouvernance se détériorent (154ème place sur 188 pays en 2014 et 169ème sur 175 pays en 2015). Selon les données publiées dans le rapport national de revue du processus de l’agenda 2030 pour le développement durable, il est indiqué que la croissance est fragile stagnant autour de 3% en 2014. Les problèmes de gouvernance, les faibles accès aux services sociaux, la baisse des financements du développement, le faible niveau et le caractère inclusif de la croissance n’ont pas permis d’améliorer les conditions de vie de la population et les perspectives de développement notamment les indicateurs des OMD, depuis ces 15 dernières années. Donc, Madagascar reste confronté à l’agenda inachevé des OMD, dans une situation post-crise encore fragile présentant une détérioration des indicateurs de développement humain, de gouvernement et de résilience. Ce même rapport note qu’après le retour à l’ordre institutionnel en 2014, Madagascar dispose d’un nouveau référentiel de développement, le Plan National de Développement (PND) 2015-2019, visant à long terme une « Nation moderne et prospère » et centré sur le citoyen qui aspire des résultats qui vont au-delà de résultats de service public classique. Bref, la Grande Ile figure parmi les 48 pays pauvres, le niveau de pauvreté élevé affecte 71,5% de la population.

 

Recueillis par Malalanirina

Lire aussi