La Gazette de la grande ile

Quand la diaspora se retrouve au pays…

Publié le 30 octobre 2017

Le forum de la diaspora a eu lieu alors même que depuis un mois et ce pour cause de peste, le gouvernement interdit les rassemblements de population au point de fermer les écoles. Tandis que les artistes râlent parce que malgré tous les investissements faits les spectacles sont annulés, le forum de la diaspora a eu lieu. Il est vrai que ceux qui viennent de l’extérieur, là où il n’y a pas la peste, ne risquent pas de transmettre une quelconque maladie à ceux qui sont à Madagascar et probablement que très prudents ils ont pris toutes les précautions nécessaires pour ne pas être des malades de la peste après un court séjour au pays. Le forum a donc eu lieu au village Voara et ce dans l’indifférence totale de ceux qui vivent au quotidien au pays, dans l’indifférence de ceux qui ont peur de choper la peste, dans l’indifférence de ceux qui font face à l’insécurité tous les jours, dans l’indifférence même de ceux qui feront le tout pour le tout pour quitter le pays quitte à devenir domestiques dans les pays du Golfe ou aller se marier en Chine.

 

L’initiative est cependant louable, on ne sait pas ce que ça apportera véritablement de positif dans le développement économique, social et culturel à Madagascar ce forum mais on attend de voir, on attend la plus value que la diaspora apportera pour le pays afin que cela ne se limite plus sur les leçons données ou l’empathie exprimée sur les réseaux sociaux.

 

On sait également que nombreux sont les Malgaches qui vivent à l’extérieur, qui sont actifs au sein d’ONG ou d’Association caritative qui agit sur le terrain à Madagascar, des ONG ou Association qui ne sont pas constitués exclusivement de Malgaches mais plutôt d’amis de Madagascar et de quelques Malgaches, parfois même d’un seul Malgache parmi les membres. On sait que nombreux sont les Malgache qui ne participent certainement pas aux regroupements de la diaspora que ce soit à l’extérieur ou lors du forum mais qui font beaucoup plus, que ceux qui se montrent, pour le pays à travers mille et une choses.

 

Nombreuses sont les associations à l’extérieur du pays qui agissent efficacement dans le cadre du secteur éducatif, du secteur sanitaire, du secteur agricole à Madagascar et qui n’ont pas besoin de toute une campagne médiatique pour faire quelque chose de concret.

 

La diaspora venue pour le forum était-elle venue en masse par rapport au nombre escompté des inscrits ou certains ont-ils annulé leur venue avec l’épidémie de la peste? Les résolutions du forum vont-elles s’apparenter aux résolutions des milliers d’ateliers et autres conférences qui s’étaient déjà tenus à Madagascar et qui resteront enfouis dans les fonds de tiroir et ressortis lors des campagnes électorales?Ceux qui vivent à Madagascar attendent de voir, mais il est vrai que contrairement à ce que certains croient, ceux qui vivent au quotidien à Madagascar n’attendent rien des autres et ne quémandent pas forcément, très souvent ce sont les tenants du pouvoir qui quémandent et pas pour améliorer le bien- être de la population malheureusement !

 

Anais T.

Lire aussi