La Gazette de la grande ile

Santé

Publié le 02 novembre 2017

L’hygiène buccale négligée par la majorité des Malgaches

56% des Malgaches négligent leur santé buccale. Pourtant, les infections bucco-dentaires comme les parodontopathies sévères, et la médiastinite odotongène pourraient être dangereuses. Le dernier rapport évoque que 80% des enfants moins de 6 ans sont tous attaqués par la maladie liée à la bouche. 90% des jeunes et 98% des adultes. Nombreux sont les problèmes causant ces taux élevés y compris l’insuffisance des dentistes et des spécialistes de la bouche, sans mentionner la mauvaise alimentation, le tabagisme, l’usage nocif de l’alcool et une hygiène buccale insuffisante de la bouche. En 2014, les spécialistes en santé buccale étaient seulement au nombre de 1.270 travaillant à travers l’île. Le manque de sensibilisation, le manque de prise de conscience sont les problèmes majeurs persistants dans la santé bucco-dentaire. Il est nécessaire de consulter le dentiste au moins deux fois par an, même en ayant une bonne santé dentaire. Faute de moyens, l’émergence des pâtes et des dentifrices sans fluore sur le marché, et des brosses à dents non testés représente une menace pour la santé buccale. En cas de carie dentaire, les dentistes recommandent de ne pas se précipiter à les enlever mais de les soigner autant que possible. Notons qu’on peut prévenir les caries et les risques d’infections en maintenant en permanence dans la cavité buccale une faible concentration de fluorure, et il ne faut surtout pas négliger les soins dentaires. Bref, la mise en place des politiques, et d’un soutien technique pour renforcer les systèmes de santé bucco-dentaire ainsi que l’intégration de ces systèmes dans la santé publique s’avèrent nécessaires.

 

Malalanirina

Lire aussi