La Gazette de la grande ile

« La violence n’est pas une fatalité »: Débat sur la maltraitance des femmes

Publié le 23 novembre 2017

«La violence n’est pas une fatalit ». Cette affirmation sera débattue samedi prochain à Antaninarenina à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la violence envers les femmes. Bien qu’elle se soit améliorée par rapport aux décennies précédentes, la condition féminine fait des scandales partout dans le monde. L’existence de beaucoup de femmes battues en est une illustration. A Madagascar, l’on sait que sept femmes sur dix confient avoir déjà été victimes de violence dans leur foyer. Cette situation limite considérablement le bien-être et l’épanouissement de la femme en tant que personne, et en tant que citoyen, souligne les associations défenseurs de la cause. Ces dernières vont profiter de la journée de samedi pour sensibiliser sur la situation. Il y a le débat en question, initié par la MAFUBO Madagascar. Dr Monique Mujawamariya, présidente de la fédération de lutte contre la maltraitance de la femme (MAFUBO  international), est actuellement à Madagascar pour cela. Les 16 jours d’engagement des hommes pour stopper la violence envers les femmes débutera aussi ce jour-là à Antaninarenina avec le projet Sahala.

Recueillis par

Nomena E.

 

Lire aussi