La Gazette de la grande ile

Amélioration des conditions de travail: Les agents pénitentiaires interpellent la Primature

Publié le 24 novembre 2017

Si beaucoup d’agents de l’Etat bénéficient des avantages matériels et financiers à part leur salaire mensuel, les pénitentiaires ne sont pas satisfaits des leurs. Une rencontre avec la ministre de la Justice a eu lieu avant-hier, mais n’a pas été concluante. La ministre elle-même a encouragé une rencontre avec le chef du gouvernement. Celle-même qui a été interpellée au début de son exercice en tant que ministre. A l’issue de l’assemblée générale du syndicat des agents pénitentiaires qui s’est tenue hier, il a donc été décidé qu’une rencontre avec le Premier ministre est indispensable. Une demande d’audience sera ainsi déposée auprès de la Primature afin de voir certains points concernant leurs avantages et indemnités. Il est à noter que ce n’est pas la première montée au front de ces agents et si les actions se poursuivent, c’est parce qu’aucune des revendications n’a été satisfaite. Il s’agit notamment de l’amélioration des conditions de travail, de la révision des salaires et indemnités. Outre ces conditions qui sont obsolètes selon le président du syndicat, Pierrot Razafindramanana, les responsables doivent également s’inquiéter des infrastructures qui sont désuètes. « Des réhabilitations des prisons sont indispensables ». Le problème d’électricité, plus précisément la limitation de la consommation, a aussi été évoqué : « Cette non-conformité aux normes favorise les évasions qui par la suite, sont souvent attribuées aux agents pénitentiaires pointés du doigt comme étant des complices », évoque le président. L’amélioration des conditions de travail implique entre autres la dotation de véhicules de transport des détenus.

Annie N.   

 

Lire aussi