La Gazette de la grande ile

Face à l’inflation: La population malgache est en mode restriction

Publié le 27 novembre 2017

Dernièrement, le prix du riz qui se trouve être l’aliment de base des Malgaches n’a cessé d’augmenter dans les marchés du pays. En l’espace de quelques mois, le prix du kilo de riz est passé de 1 400 ariary à 2 500 ariary. Un prix qui est loin d’être dans les moyens de la majorité de la population malgache qui s’appauvrit de jour en jour. Face à la hausse du prix du riz qui se trouve être une denrée alimentaire de première nécessité, la population malgache n’a d’autres choix que de faire de la restriction au niveau de la consommation, d’autres choisissent de substituer le riz à d’autres nourritures comme le manioc et le maïs. L’envolée des prix des denrées alimentaires n’arrangent en rien la vie des citoyens malgaches dont le pouvoir d’achat s’amoindrit de jour en jour. Les commerçants en hôtellerie ont conscience du pouvoir d’achat de la population malgache qui est déjà assez faible et ont choisi de diminuer la quantité des plats au lieu de passer à l’augmentation des tarifs. En général, les Malgaches ont l’habitude de manger trois fois par jour, mais vu la pauvreté qui gangrène le pays, c’est à peine si la majorité arrive à manger deux fois par jour. Avec la situation qui prévaut dans le pays, nombreux vont devoir passer les fêtes de Noël avec l’assiette vide.

Jean Riana

Lire aussi