La Gazette de la grande ile

Prison d’Ikongo: Evasion de 160 détenus

Publié le 14 décembre 2017

160 détenus se sont évadés de la prison d’Ikongo hier dans la matinée. Cette évasion est le résultat d’une histoire assez insolite qui date du mois de mai de cette année. Pour rappel des faits, 3 membres d’une famille ont été assassinés dans la Commune rurale de Sahalanona dans le district de l’Ikongo en mai dernier. 3 personnes ont été emprisonnées suite à l’enquête. Vers le début du mois de novembre dernier, un homme, de la même famille que les victimes du mois de mai, a trainé une affaire en justice et a accusé 7 individus, membre de la famille des 3 accusés du mois de mai. Suite à cela, la Police d’Ikongo est allé sur le terrain afin d’accomplir un « soit-transmis » et arrêter ces accusés, sauf qu’ils n’ont trouvé que 5 d’entre eux. Ils ont donc déposé un avis de recherche et une convocation pour les 2 autres. En recevant la convocation, les 2 accusés sont acheminés vers Ikongo à pied et ont croisé la route du requérant qui, lui aussi, allait vers Ikongo. Ce dernier n’est jamais arrivé à destination et on a découvert son corps quelques jours plus tard. Les 7 hommes ont été détenus provisoirement dans la prison d’Ikongo. Offusqué par la situation, la population de Sahalanona, dont environ 600 individus, se sont dirrigés vers la prison d’Ikongo afin d’en faire sortir les 7 accusés et les 3 autres détenus pour régler leur compte en guise de vengeance.  Cependant, les 10 personnes ont été transférées d’urgence à Mananjary.

La foule est arrivée à Ikongo hier dans la matinée et est entré de force dans la prison d’Ikongo. Résultat, 160 détenus se sont évadés, profitant de la situation. De son côté, la population de Sahalanona n’a pas trouvé sa cible et s’est rendu à la brigade de la gendarmerie pour les chercher, mais en vain. Finalement, ils sont rentrés chez eux après avoir fait évader plus d’une soixantaine de prisonniers. Affaire à suivre…

T.B

 

 

 

Lire aussi