La Gazette de la grande ile

Embouteillage: De plus en plus pire au quotidien

Publié le 29 décembre 2017

Les embouteillages deviennent de plus en plus monstrueux avec les marchands de rues à profusion. La majorité des routes de la capitale sont en présence d’embouteillages pénibles avec les marchands qui deviennent de plus en plus nombreux pour profiter de cette période de fête et tenter de se faire des sous en plus. Les trottoirs sont remplis de marchands, les piétons n’ont donc d’autres choix que de descendre en pleine rue pour pouvoir circuler. Les automobilistes peinent donc à circuler normalement, ce qui provoque des embouteillages monstres au sein de la ville d’Antananarivo. Il est à noter qu’avec les embouteillages qui prévalent dans la capitale, il faut près d’une heure pour relier une distance d’un kilomètre. Pour éviter d’être en retard, il vaut mieux partir tôt. Une fois les fêtes finies, la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) aura du fil à retordre pour chasser ces marchands qui prennent une fâcheuse habitude à étaler leurs marchandises n’importe où sur les trottoirs sans qu’il y ait de problème.

Jean Riana

Lire aussi