La Gazette de la grande ile

Affaire Houcine Arfa: Madagascar, la risée du monde

Publié le 06 janvier 2018

Les procédures contre les agents responsables de l’escorte du ressortissant français, Houcine Arfa n’ont pas traîné. Ainsi, les deux agents d’escorte et le major de l’administration pénitentiaire sont en détention préventive à Tsiafahy depuis jeudi dernier.

Les circonstances de l’évasion sont en tout cas douteuses. Selon le Syndicat du Personnel Pénitencier de Madagascar, l’évadé d’Antanimora a été transporté par taxi pour son évacuation sanitaire.

« Sachant le manque de matériel de l’administration pénitentiaire, le transport du détenu s’est fait autrement. En effet, la priorité des véhicules cellulaires est accordée au tribunal », explique Andrianirina Ramarolahy, vice-président du syndicat.

Quoi qu’il en soit, l’évadé se trouve tranquille en France sans aucune poursuite à son encontre. La presse française a été la première à publier cette évasion spectaculaire, mais actuellement l’affaire est suivie partout dans le monde. Elle fait non seulement la honte des autorités malgaches, mais également celle des professionnels.

Version officielle des faits, le taxi transportant Houcine Arfa a été bloqué par deux 4×4 transportant des individus armés. Toutes les conditions favorables pour une « évasion » parfaite étaient réunies et la gabegie crève tout de même les yeux. Surtout qu’on parle d’un individu qualifié de dangereux pour tentative d’attentat au président. Notons-le, aucune procédure n’est encore entamée contre l’évadé.

 

Annie N. 

 

 

 

Lire aussi