La Gazette de la grande ile

Edito: Quel intérêt pour ce grand festin que les contribuables paient?

Publié le 09 janvier 2018

Ce grand repas du nouvel an a commencé sous Ratsiraka qui aimait pas mal le culte de la personnalité, puis repris par Ravalomanana avec exclusivement les boissons Tiko sur les tables, que Rajoelina a continué sous la transition en changeant la marque des boissons et que Rajaonarimampianina continue, est une insulte à la population malgache. On n’a jamais compris pourquoi  faut-il reprendre les idées saugrenues des anciens dirigeants dont ce repas gargantuesque du nouvel an avec des milliers d’invités et surtout payé avec l’argent du contribuable.  Ne pouvaient-ils pas faire preuve d’un peu d’égard vis-à-vis de la population malgache ? Arrivent-ils à avaler ce repas quand ailleurs leurs compatriotes crèvent de faim, quand ailleurs leurs compatriotes se battent pour la survie avec le passage du premier cyclone de l’année? La population ne peut pas comprendre l’utilité de ce genre d’événement, surtout que la mauvaise habitude est de dire, le chef d’Etat, le président de la transition et son épouse invitent…mais ils n’invitent personne. Ce sont nos impôts qui sont utilisés pour qu’ils se goinfrent, ce sont nos impôts qui sont utilisés pour ce grand repas festif, ce sont nos impôts qui sont utilisés pour nourrir les 1500 convives dont certainement beaucoup ne veulent pas être là – particulièrement les personnes nommées – mais font acte de présence, car leur absence peut leur coûter leur poste ! Quant aux personnes élues, certaines sont là également pour être vues par le président, elles peuvent se dire que si le président les voit peut-être qu’elles ont des chances d’être nommées au poste de leur rêve!  Toujours est-il que dans un pays pauvre, quoi qu’on dise ou dans un pays avec beaucoup de pauvres,  c’est tout simplement indécent que de maintenir cette idée ridicule de repas gargantuesque avec plus de 1000 personnes, tout cet argent – qui est l’argent de la population- devrait être utilisé pour améliorer le quotidien de la population, pour assurer la sécurité de la population et non pour faire découvrir des mets pas forcément extraordinaires à des personnes qui feraient tout pour être ailleurs ce jour que de subir des discours, une fois de plus, d’autosatisfaction !

Claude Rakelé

 

 

Lire aussi