La Gazette de la grande ile

Fianarantsoa: L’effondrement d’une maison tue 8 personnes

Publié le 09 janvier 2018

Cette histoire tragique s’est déroulée dans la nuit du dimanche 7 janvier lors d’une veillée funèbre. L’éboulement du terrain situé en haut de la maison a entraîné l’écroulement de cette dernière où toute une famille veillait à l’intérieur. Sous les décombres, on a retiré 8 cadavres dont un bébé de 11 mois. L’opération a duré toute la nuit. Les cadavres ont été acheminés au Palais de la Région pour une veillée funèbre et seront remis à leurs familles aujourd’hui.

T.B

 

Accueil des sinistrés

Adoption d’un système

de ticketing

Chaque année, c’est toujours la même rengaine, une grande partie des habitants des bas quartiers se retrouve en situation de sinistrés  à cause des inondations. Pour le cas de la capitale, c’est la montée des eaux qui met la population issue des bas quartiers en mauvaise posture. Cette année, le cyclone AVA a frappé fort faisant plus d’une vingtaine de décès, plus de 83 000 sinistrés dans toute l’île, plus d’une centaine de salles de classe ravagées, plus de 16 000 élèves privés de cours… Il faut dire que les dégâts engendrés par AVA sont considérables, des ponts ont été emportés par les eaux, des routes coupées, des maisons effondrées… Nombreux sont ceux qui se retrouvent sans habitat. Les pluies torrentielles emportées par le cyclone ont engendré une forte montée des eaux faisant une multitude de sinistrés. Au niveau d’Antananarivo, le site d’hébergement à l’ANS Ampefiloha qui accueille déjà un grand nombre de sinistrés a adopté un système de ticketing dans le but de recenser et identifier les sinistrés par Fokontany. Des latrines provisoires y sont installées pour permettre aux sinistrés d’avoir des sanitaires à proximité et de préserver l’hygiène des lieux.

Jean Riana

 

 

Lire aussi