La Gazette de la grande ile

Question développement: Le pays à la traîne

Publié le 09 janvier 2018

Madagascar est actuellement classé parmi les pays les plus pauvres du monde malgré les richesses naturelles considérables dont il dispose. En effet, la Grande Ile est très affaiblie du point de vue économique en raison de la mauvaise gouvernance qui prévaut au sein du gouvernement. Plus de 90% de la population malgache vit en dessous du seuil de la pauvreté et peine à survivre face au coût de la vie qui augmente de jour en jour. L’on ne peut plus se voiler la face, le pays est à la traîne question développement et fait machine arrière au lieu de prendre son envol. La montée en puissance de l’insécurité est l’une des conséquences de la pauvreté qui frappe la Grande Ile et particulièrement les jeunes, abandonnés à leur sort. Personne ne peut nier que Madagascar est considérablement en retard par rapport à bon nombre de pays, que ce soit en Afrique ou dans le monde. Même l’accès à l’eau potable et l’électricité n’est pas assuré dans le pays et la liste est encore longue comme le non accès au service de santé de base et à l’éducation, l’enclavement, l’absence d’assainissement… Il est clair que nos dirigeants manquent de stratégie en vue du développement, raison pour laquelle le pays percute  le fond. La situation économique de Madagascar n’a pas cessé de se dégrader depuis des années et l’écart de niveau de vie des dirigeants et des dirigés s’élargit un peu plus avec le temps. Le problème réside dans le fait que le pays repose sur les aides étrangères sans même avoir de plans stratégiques pour les utiliser au mieux. C’est pourquoi la pauvreté est devenue un mal enraciné à Madagascar.

Jean Riana

 

 

 

Lire aussi